You are here: Home » Actualités » ​Le ministre de la justice réagit à la libération sous caution des agents de Comores Télécom

​Le ministre de la justice réagit à la libération sous caution des agents de Comores Télécom

Dans une conférence tenue au cristal Itsandra hier pour le bilan du Hadj, le ministre d’Etat chargé de la justice et des affaires islamiques a été relancé sur la question de la libération des agents de Comores télécom soupçonnés de surfacturation.

A la question de savoir ce qu’il en pense de cette decision et de ce qu’il peut faire, Fahmi Said Ibrahim explique que  » seuls les parquetiers sont dans l’autorité du gouvernement et en particulier de mon ministère. Nous pouvons poursuivre les auteurs présumés de détournement, mais en ce qui concerne les decisions des juges, nous n’avons aucune autorité. La cour suprème est completmeent indépendante par conséquent, si elle decide de les liberer, nous ne pouvons que nous y conformer. Lorsque j’étais avocat, je respectais les decisions des juges alors c’est pas maintenant que je vais changer de cap ». 
Il a toutefois tenu à encourager les journalistes pour qu’ils creusent davantage afin de connaitre les raisons et les modalités de ces libérations contre le dépôt d’une caution de 5 millions de la part d’ Ibrahim Abdallah coordinateur de la direction des ressources humaines et de Moussa Houssein agent de la Snpsf.

A.ATHOUMANE, Comores infos 

Powered by Comores infos