You are here: Home » Actualités »  Politique comorienne: les mosquées sont-elles les lieux ou prêche pour une hypothèque entrée au paradis ?

 Politique comorienne: les mosquées sont-elles les lieux ou prêche pour une hypothèque entrée au paradis ?

      Politique comorienne: les mosquées sont-elles les lieux ou prêche pour une hypothèque entrée au paradis ?
                         l’imam declaré non ingreta dans preche de vendredi 

Si le rôle des mosquées est d’être les lieux où nous tous nous nous rendons 5 fois par jours pour invoquer Dieu enfin de nous accorder sa bienfaisance et l’entrée au paradis, on se rend compte aujourd’hui que les mosquées sont devenues aux Comores des endroits où la politique se décide.

En effet, le colonel Gozibi, AZALI s’est rendu dans la ville de Hahaya pour la prière de vendredi. Cette venue a mobilisé certaines personnalités de la ville pour préparer l’accueil du dictateur, qui dans le souci de ne pas froisser le dictateur, ils ont donné congé au prêcheur titulaire de la mosquée de vendredi, M.Saadi .car jugé très libre dans son prêche. Mais paradoxalement, la raison de la venue du dictateur à Hahaya est bien de parler de politique, c’est-à-dire recevoir les remerciements sur la nomination de l’ancien maire de Hahaya M.Abdoulanziz, devenu député de la circonscription nord d’Itsandra depuis le 19 janvier. Pourquoi les cercistes de Hahaya n’ont-ils pas organisé cette rencontre ailleurs, dans bangwe, ou une place publique pour recevoir le président afin de le remercier sur cette promotion ? Que nous le veillons ou non, les mosquées comoriennes sont devenues les lieux où la politique se décide. Comment se fait-il que  Hahaya soit devenu un bastion de la dictature, alors que le régime AAZALI humilie au quotidien, voir a licencié de l’administration ceux qui l’ont soutenu à Hahaya lors de sa campagne présidentielle de 2016 ? Comment se fait-il que d’autres ressortissants de Hahaya restent  indifférents sur le licenciement d’autres hahaniens qui ont fait la politique d’AZALI dès le début?  Rester vigilent car la roue tourne et souvent pas dans le bon sens…
Mbadakome

Powered by Comores infos