You are here: Home » POLITIQUE » 🚧 Des cousins interchangeables ?

🚧 Des cousins interchangeables ?

Rien ne peut être confirmé avant la formation du prochain gouvernement. Mais comme c’est imminent, les lobbyings et les coups-de-poing sont menés à une allure extrême. Beaucoup de membres du gouvernement et des proches d’Azali ne s’entendent pas bien avec l’actuel secrétaire général du gouvernement, qui n’est autre que le neveux d’Azali, Idaroussi Hamadi.

Et comme ils savent pertinemment qu’à ce poste stratégique Azali ne placera qu’une personne de totale confiance, ils sont à pied d’œuvre pour faire remplacer Idaroussi par Fathou, jugé « coopératif » et « accueillant » et « ouvert » contrairement à son cousin Idaroussi Hamadi qui, au lieu d’exécuter et coordonner l’action du gouvernement, cherche à imposer.

Si ce dernier saute, il y en a qui feront discrètement la fête. En tête, la première dame qui contrairement au régime de 2002, est empêchée de s’immiscer dans les affaires de l’Etat par Idaroussi. Et tant mieux, et pour le pays et pour l’image de son mari.

Fathou est le seul fils d’ Azali à s’être engagé en politique.

Très discret et très apprécié, il a détenu la trésorerie de la campagne présidentielle de son père et de tous les candidats de la mouvance.

Cet ancien banquier d’Exim Bank qui a pris une disponibilité pour « aider » son père, a visiblement goûté le miel de la politique. Si sa nomination pourrait provoquer un mouvement collectif d’indignation vu les liens familiaux, notons néanmoins qu’elle (la nomination) n’aura été contraire à aucun texte.

Powered by Comores infos