You are here: Home » Actualités » 0 + 0 = 0. Ikililou Dhoinine va sauver Azali Assoumani

0 + 0 = 0. Ikililou Dhoinine va sauver Azali Assoumani

0 + 0 = 0. Ikililou Dhoinine va sauver Azali Assoumani

Que va faire le chef des Mohéliens de Beït-Salam à Moroni?

Par ARM

     Sarcastiques à leurs heures perdues, les Mohéliens disent: «Dans la fête de la merde, c’est l’urine qui danse». En d’autres termes, la médiocrité appelle la médiocrité, et du mauvais naît toujours le pire. Et c’est ainsi qu’on ne verra jamais quelqu’un de sérieux et d’honnête pactiser avec le «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani. Le regretté René Dumont avait parlé de «l’honnête homme corrompu par le pouvoir», et il est à se demander si un homme vraiment honnête peut se laisser corrompre par le pouvoir. Voire…

     Toujours est-il qu’Ikililou Dhoinine est attendu à Moroni, et les Comoriens s’en moquent. Son entourage prétend crânement qu’«il est appelé à Moroni par Azali Assoumani parce que ce dernier a besoin de lui de toute urgence pour faire sortir le pays du marasme actuel. Azali Assoumani veut travailler avec Ikililou Dhoinine parce qu’il a besoin de son expérience pour faire bouger le pays». Mais, comme tous les Comoriens ne sont pas dupes, à Mohéli, et pas seulement à Mohéli, on sait exactement ce qui se passe. En fait de demande de collaboration, deux problèmes se posent: d’une part, le «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani n’a aucune volonté de travailler pour le bien commun, et d’autre part, on ne voit pas en quoi Ikililou Dhoinine peut l’aider à être utile aux Comores. Les gens doivent faire attention à ce qu’ils disent parce que zéro + zéro = zéro. Sinon qu’on prouve et démontre aux Comoriens l’intelligence déployée par Ikililou Dhoinine de 2006 à 2011 et de 2011 à 2016 pour qu’en cas de graves problèmes, on fasse appel à lui en 2016.

     Ceux qui ont voulu comprendre ont déjà compris et le disent haut et fort: «Ikililou Dhoinine va se rendre à Moroni uniquement pour essayer de sauver sa peau en essayant de sauver celle des siens, aujourd’hui très mal en point. Leurs démêlés avec la Justice sur fond de règlements de comptes avec Ahmed Sambi l’inquiètent au plus haut point. Il veut entendre Azali Assoumani lui dire, redire, affirmer, confirmer et réaffirmer qu’il ne doit pas s’en faire, alors que les signes avant-coureurs de la chute peu glorieuse se multiplient et inquiètent le sérail. Il a voulu jouer à l’apprenti-sorcier, l’a fait, et est en train de se rendre compte qu’il ne va pas l’emporter au Paradis. Nous avons vu l’accord qu’Azali Assoumani a signé avec Ahmed Sambi, mais nous n’avons pas encore vu celui qu’Azali Assoumani a signé avec Ikililou Dhoinine».

     Et s’il n’y avait que ça… Oui, et s’il n’y avait que ça. En effet, la situation est tellement confuse et explosive à Beït-Salam que l’usurpateur Azali Assoumani lui-même ne s’y retrouve plus. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le clan de l’Impératrice de Beït-Salam se plaint, estimant qu’il a été floué et que le «pouvoiriste» ne lui accorde pas ce qu’il est en «droit» d’attendre de lui. Le clan de l’Impératrice se plaint, estimant que les Comores ont touché le fond. Autrement dit, même au sein du sérail, certains ont perdu la main. «La Générale» a été rétrogradée et est devenue un simple bidasse, un simple tourlourou, un simple troufion, un simple soldat de première classe. La polygamie n’a jamais été une bonne chose. En un mot, ça va très mal, et même les proches de l’Impératrice l’admettent. On ne voit donc pas ce que le Mohélien Ikililou Dhoinine pourra faire dans cette galère maudite.

     En tout état de cause, dans tout ce micmac, une seule chose est sûre: Ahmed Sambi a l’appareil judiciaire entre ses mains et est en train de se venger de ces petits vaniteux haineux qu’on appelle les Mohéliens de Beït-Salam, aujourd’hui jetés dans les poubelles et les oubliettes d’une Histoire peu glorieuse. On ne peut pas savoir pendant combien de temps Abiamri Mahamoud va pouvoir se cacher encore à Dubaï, mais une chose est plus que certaine: quand la Justice mettra la main sur lui, il se mettra à jouer au tambour, et quand il se mettra à jouer au tambour, le son de ce tambour sera entendu partout où il y a des Comoriens, même en Gagaouzie…

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 20 août 2016.

Powered by Comores infos