You are here: Home » Actualités » 1,3 milliard KMF pour la réhabilitation du palais du peuple

1,3 milliard KMF pour la réhabilitation du palais du peuple

La République Populaire de Chine s’apprête, à travers son Ambassade permanente en Union des Comores, à réhabiliter les locaux de l’Assemblée de l’Union des Comores. Ce bâtiment construit avec des fonds chinois dans les années 80, va être rénové et réhabilité au moyen de fonds chinois pour le développement à hauteur de 1,3 milliard de francs comoriens. Ce projet, qui concerne 3 parties principales du bâtiment, devrait redonner une autre image à la maison parlementaire comorienne selon le docteur Abdou Housseine, président de l’Assemblée nationale.

La mission d’experts, dépêchée par le Gouvernement Chinois et composée d’Ingénieurs en différents secteurs dont en électricité, plomberie, un architecte en bâtiment, chef expert et un conseiller économique de l’Ambassade de Chine à Moroni, a montré son envie de servir le pays. Xie Dongtao, architecte et chef expert explique que les travaux toucheront l’espace extérieur et intérieur des locaux. De la toiture à la peinture, les portes, les différents réseaux, le prolongement des bureaux pour les députés et des présidents des commissions, l’élargissement de la salle de conférence, l’hémicycle et le perchoir du président, sans oublier le renouvellement des tribunes officiels, tout sera refait à en croire les différentes parties.

La salle de repos, qui est « le cœur du bâtiment » verra plusieurs modifications. « Cet espace ouvert qui rallie le bureau du président de l’Assemblée aux autres espaces dont la salle de spectacle, l’hémicycle et l’entrée principale doit être refait dans de meilleures conditions afin de permettre un confort idéal aux autorités nationales et internationales », a expliqué le vice-président Maoulana Charif à l’architecte chargé de la réhabilitation des lieux. Ces travaux qui débuteront d’ici 4 à 6 mois seront assurés par China Qiyuan Engineering Corporation, une entreprise chinoise allouée par la Chine.

Le président de l’Assemblée reconnait que les travaux ont pris un grand retard malgré que la signature ait été faite il y’a un an et demi. « Nous aurions bien voulu que ces travaux de réhabilitation débutent en janvier dernier mais l’homme propose et Dieu dispose. Cependant, je vais y mettre toute mon énergie afin que tout se réalise dans les plus brefs délais. Le plus important, c’est que le travail soit fait », s’est réjoui Abdou Housseine.

AO. Yazid

Powered by Comores infos