You are here: Home » Actualités » À 15 ans, enceintée par le Conseiller d’Azali Assoumani

À 15 ans, enceintée par le Conseiller d’Azali Assoumani

À 15 ans, enceintée par le Conseiller d’Azali Assoumani

Bientôt, les «pouvoiristes» vont enceinter poules et chèvres

Par ARM

     L’affaire a eu lieu au Soudan et elle est entièrement et absolument authentique. Un homme considéré comme sain de corps et d’esprit était tombé follement amoureux d’une chèvre. Un jour, il est pris en flagrant délit de sodomisation de la pauvre bête. Le scandale fut immense, et il arriva à convaincre le propriétaire de la chèvre de la lui vendre. Ce que ce dernier accepta, et le même jour, cet homme se maria à la chèvre. Eh bien, ce qui se passe dans le premier cercle du «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani ne présente aucune différence avec cette triste affaire parce que dans cet entourage de pervers, il ne reste que les poules et les chèvres qui n’ont pas été sodomisées et «enceintées», sauf si cela est déjà fait et que nous ne le savons pas encore. D’ailleurs, l’autre jour, en parlant de l’un des proches du «saigneur» Azali Assoumani, cette femme qui l’a longtemps pratiqué a dit d’un ton lugubre et dans une voix d’outre-tombe: «Le jour où il n’aura pas une femme à portée de sa braguette, il sodomisera une poule».

     En attendant la réalisation de cette belle perspective, il y a un Conseiller du «putschiste» polygame Azali Assoumani qui vient d’«enceinter» une petite fille de 15 ans. Comme par hasard, il se trouve que l’homme en question est très copain avec le «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani et avec le fugitif international Hamada Madi Boléro qui, dans son livre électronique, a reconnu avoir couché avec ses élèves de collège, donc de filles mineures. Dès lors, plus personne ne s’étonne en apprenant que ce pervers a «enceinté» cette pauvre fille de 15 ans puisque, compte tenu de ses fréquentations, il ne fait que donner raison à l’adage «qui se ressemble s’assemble», adage qui nous rappelle: «Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es». Le scandale est immense, mais se traite sous le manteau, à coups de millions de francs comoriens payés par le «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani pour qu’on ne sache pas que l’un de ses Conseillers a poussé la perversité jusqu’à couchailler avec une fille de 15 ans et jusqu’à l’«enceinter». Et comme le mot «secret» est très relatif aux Comores, la chose se sait et a déjà été mise au passif de l’usurpateur de Moroni.

     En tout état de cause, c’est Ikililou Dhoinine qu’il faudra féliciter, lui qui écoutait les insanités du Mufti, qui lui susurrait à l’oreille la petite musique selon laquelle sur la scène politique comorienne, les seuls personnes qui ont peur de Dieu et le respectent sont le «ventriote» Azali Assoumani et ses hommes. Il a remis frauduleusement et anticonstitutionnellement le pouvoir à cette bande de pervers, et il est donc à féliciter.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 30 novembre 2016.

Powered by Comores infos