You are here: Home » Actualités » A La frontière entre la langue comorienne et française

A La frontière entre la langue comorienne et française

  A La frontière entre la langue comorienne et française
Rions un peu: Cela s’est passé à Marseille

Un daron a téléphoné  à des proches pour parler à la maman : le téléphone sonne et le fils a décroché : Bonjours, niké ta mère, demanda le daron,  en langue comorienne ! Pardon, vous avez dit quoi ? demanda le jeune adolescent. Et le daron répéta : niké ta mère et le jeune  garçon a raccroché le combiné. Le vieux rappela de nouveau et ajouta badi we mdjéwiri, niké ta mère ! Et le garçon a répondu : ta gueule  et raccrocha à nouveau. Comme l’affaire était urgente, il s’est déplacé chez le garçon pour rendre visite à sa mère et une fois sur place, il narra l’histoire du garçon à sa mère: Ton fils a été désagréable avec moi au tel. Mais qu’a-t-il dit ? interrogea la maman. Je lui ai dit niké ta mère et lui ma répondu ta gueule et raccrocha. Mais c’est normal, tu as insulté sa mère, ajouta la maman. Et le jeune garçon surgit de sa chambre et ajouta ; C’est normal tu as insulté ma mère !
Fatima mlatamou

Powered by Comores infos