You are here: Home » Actualité » Actualité des lointaines fiançailles d’Assoumani Azali

Actualité des lointaines fiançailles d’Assoumani Azali

Actualité des lointaines fiançailles d’Assoumani Azali

Les affaires de famille sont devenues des affaires d’État

Par ARM

     La «Ripoux-blique» de Mitsoudjé n’a pas fini de dégoûter les Comoriens. À l’heure qu’il est, elle cherche à créer à Monsieur Neveu, Hamadi Idaroussi dit «Tonton-m’a-dit», secrétaire général du gouvernement, un ministère sur mesure, un ministère qui englobe tout et qui touche à tout. Il devra être remplacé à son poste par Monsieur Fils, Nour El Fatah, Conseiller de son père chargé des investissements, mais qui fait fuir tous les investisseurs potentiels par ses demandes d’argent pour le carburant de sa voiture. Ainsi, la boucle sera-t-elle bouclée. Sur les magouilles de Nour El Fatah, que son père voit en successeur, il y a de quoi écrire un livre de 1.500 pages. C’est un voyou notoire et dégoûtant. En nommant son fils secrétaire général du gouvernement, le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger», va jouer à l’équilibriste entre les clans de la famille dictatoriale, entre sa descendance et celle de sa sœur, mère de «Tonton-m’a-dit». Ce sont deux clans qui s’affrontent depuis le retour frauduleux et crapuleux au pouvoir du «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri. Ces deux clans ne se portent pas sur le cœur. C’est une histoire ancienne qui remonte aux fiançailles du couple dictatorial. Ambari Darouèche, la première épouse, n’a rien oublié des humiliations subies à l’époque, et règle ses compte de vieille sorcière, en vieille sorcière…

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 12 juin 2019.

Powered by Comores infos