You are here: Home » Actualités » Affaire Combo: «Sambi doit être entendu par la Justice»

Affaire Combo: «Sambi doit être entendu par la Justice»

Affaire Combo: «Sambi doit être entendu par la Justice»

Le Général Salimou Mohamed Amiri sort de son silence et accuse

Par Ahmed Bacar

     Le Général Salimou Mohamed Amiri, ancien chef d’État-major de l’Armée nationale de Développement (AND) et victime innocente des accusations grossières d’Ahmed Sambi sur l’ignoble assassinat, le 13 juin 2010, de l’officier Combo Ayouba, sort de son silence, et dit: «Je n’avais rien à dire sur l’assassinat du Colonel Combo du moment où la Justice s’est saisie de l’affaire». Le Général Salimou Mohamed Amiri a dit cela sur Radio Ngazidja. Le Général répondait à ceux qui l’accusaient d’avoir gardé le silence après cet assassinat qui a généré des humiliations et des accusations gratuites. Il ajouta en substance: «J’attendais que la Justice fasse son travail car c’est seulement à la Justice de culpabiliser ou d’innocenter quelqu’un», avant de renchérir: «Je suis content que le Tribunal de Moroni ait, à l’unanimité, prouvé mon innocence». Par conséquent, le Général Salimou Mohamed Amiri demande à ce que l’ancien Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et son ministre de la Justice Djaanfar Mohamed soient entendus par la Justice. Car dit-il, ces derniers ont dit connaître les raisons de l’assassinat du Colonel Combo Ayouba. En termes de Justice, ils disent connaître le mobile de l’assassinat, et qui connaît le mobile d’un crime en connaît forcément l’auteur ou les auteurs. Et cela est très important pour permettre aux enquêteurs de mettre la main sur les vrais criminels. «Sambi doit dire à la Justice ce qu’il sait de cet assassinat car il dit connaître les raisons de ce crime, de même que son ministre de la Justice, Djaanfar Mohamed», a insisté le Général Salimou Mohamed Amiri. Lui qui dit être étonné qu’Ahmed Sambi déclare ne pas avoir tué Combo Ayouba, et non plus Mohamed Bacar Dossar, au lendemain de sa libération, le 2 novembre 2012. «D’ailleurs, on dit que ce sont eux (Sambi et Dossar) qui ont tué Combo pour que Sambi se défende de la sorte», déclare le Général Salimou Mohamed Amiri. «C’est encore une raison de plus pour que la Justice auditionne Sambi», a-t-il conclu.
Par Ahmed Bacar

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 2 décembre 2015.

Powered by Comores infos