You are here: Home » Non classé » AGID/Anjouan : Une Vaste opération de recouvrement est en cours!

AGID/Anjouan : Une Vaste opération de recouvrement est en cours!

L’Administration Générale Des Impôts et Des Domaines d’Anjouan sous l’autorité du Directeur Régional, Djaanfar Salim Allaoui, alias Sarkozy, déclenche une vaste opération de recouvrement dans l’île afin de clôturer l’exercice comptable de 2020.

Plusieurs sociétés se sont vues notifiées une fermeture administrative pour non paiement de leurs quittances fiscales.

Parmi les mauvais payeurs, on retrouve l’ASC avec Un Milliard Deux Cent Trente Quatre Millions de francs comoriens (1.234.000.000) au titre de l’impôt sur les sociétés (IS) et un reliquat de 100 millions sur la taxe de la consommation (TC).

L’ASC qui est installée à Anjouan depuis plus de 10 ans n’a jamais respectée sa Convention d’Etablissement et refuse à ce jour de dévoiler celle-ci à un point qu’on peut se demander l’autorité signataire du document.

Dans tous les cas, l’ASC comme tous les autres sociétés étrangères aux Comores se moquent éperdument de leurs engagements et s’amusent à se créer des lobbys pour les défendre en cas de pression.

D’autres sociétés sont concernées y compris Inter-iles, AB Aviation, RKomor, Onicor, Eiffage et une société chinoise.

Toutefois, Seif Dine, PDG d’Inter-iles est le seul à faire un geste pour s’acquitter de son ardoise.

Il est temps que l’Etat comorien se montre inflexible contre ces escrocs étrangers qui veulent venir s’enrichir aux Comores en nous faisant miroiter le paradis. Si c’était le cas, qu’ils le fassent chez eux.

En effet, ASC et Moroni Terminal devraient être nationalisés et saisis de leurs biens pour manque d’investissements.

Une bonne gestion de la part de nos autorités entraînerait une nouvelle bouffée d’oxygène pour nos recettes.

Quand on voit les deux grues de Moroni Terminal au port de Moroni, on se rend compte de cette supercherie à ciel ouvert.

Ainsi, cette démarche de recouvrement est nécessaire afin de renouer avec une fiscalité optimisée.

Il faut souligner que depuis l’arrivée de Djaanfar Salim Allaoui à la tête de l’AGID d’Anjouan, les recettes ont augmentées de plus de 35% par rapport à ces prédécesseurs.

Powered by WPeMatico