You are here: Home » Actualité » Ahamada Ahamadi: un profil encore plus dégueulasse

Ahamada Ahamadi: un profil encore plus dégueulasse

Ahamada Ahamadi: un profil encore plus dégueulasse

Policier, «Docteur anesthésiste», «diplomate», «douanier»

Par ARM

       «L’Ambassadeur Ahamada Ahamadi», le petit épicier aigri de Mohoro, est un bandit sans honneur, ni dignité, ni personnalité, et qui ne gagne pas à être connu. Le lundi 17 septembre 2019, votre site préféré a publié l’article «Ahamada Ahamadi injurie Saïd Hassane Saïd Hachim – Il insulte aussi les Comoriens approuvant notre Patriarche».

En pleine nuit, votre site a reçu du fidèle lecteur et noctambule bien connu Mohamed Hamza Soilahdine la mise au point suivante: «Dans cette affaire, non seulement le petit épicier aigri de Mohoro me fait penser à un œuf voulant se hisser à la hauteur d’un bœuf mais, en plus, il ne se voit qu’en train de péter plus haut que son derrière d’éternel serpent mendiant. C’est un fou sans sens de l’honneur. Mais, pourquoi notre site bien-aimé insiste-t-il pour laisser croire qu’il serait passé d’infirmier à médecin, alors qu’il a été bidasse ou troufion au sein de la Police à l’époque française, donc un simple microbe sans envergure, avant de devenir “Docteur en Médecineˮ, avec “l’anesthésieˮ comme prétendue “spécialitéˮ? Il a réalisé tout ça en une seule année de consommation de vodka sur les bords de la Moskova, à l’époque soviétique. Par pure bouffonnerie, il a même été “Médecin chefˮ à l’Hôpital de Moroni. Ce fut sa défunte épouse de l’époque, paix à son âme, qui était infirmière. On comprend mieux la folie de cet énergumène quand on sait donc qu’il a été tour à tour une nullité exécrable dans la Police, “Docteur anesthésisteˮ, “diplomateˮ et maintenant “douanierˮ et insulteur officiel».

Nous prenons très au sérieux cette mise au point et remercions le frère Mohamed Hamza Soilahdine, dont les lumières ont chassé bien de ténèbres, au point qu’il lui est strictement interdit d’envisager le moindre repos alors que le navire Comores est en plein naufrage. Comme on dit à Mohéli, «on ne se repose pas avec une charge sur la tête».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 17 septembre 2019.

Powered by Comores infos