You are here: Home » Actualités » Air Austral/Ewa Air: Mais qui aurait levé la suspension ?

Air Austral/Ewa Air: Mais qui aurait levé la suspension ?

​Des informations relayées par la presse françaises font croire qu’ « Air Austral peut toujours desservir les Comores » suite à un accord trouvé entre les Comores et la France. La Gazette a mené une petite enquête auprès des autorités concernées.

La Gazette des Comores est entrée en contact avec le directeur de cabinet du président de la République qui se trouve actuellement à Mohéli pour les préparatifs du Conseil des ministres qui s’y tient ce mercredi. Ce premier collaborateur du chef de l’Etat dit ne rien connaitre de tel. Toutefois, il déclare ceci: « Air Austral a atterri à Hahaya ce matin (hier, Ndlr), soit ». 
Un accord a-t-il été trouvé « suite à une négociation entre les Comores et la France », tel que le prétend la presse réunionnaise en ligne ? « Allez voir ça avec le ministère des transports. Moi je suis à Mohéli », s’y est néanmoins soustrait le directeur de cabinet. Nous poursuivons notre petite enquête. Cette fois-ci nous nous sommes adressés au directeur général de l’aviation civile (ANACM), cherchant à confirmer si le rétropédalage de la partie comorienne était de son fait comme le prétend la rumeur. Et ce en dépit de la note de son ministère de tutelle signée la veille. 

A titre de rappel, le directeur des transports a décidé « de suspendre les programmes de vols des compagnies Ewa Air et Air Austral à compter du 27 décembre » dans l’attente des résultats d’une mission d’évaluation sur d’imaginaires menaces terroristes évoquées par l’aviation civile française. Evaluation après laquelle, cette dernière pourrait accepter ou non le programme de vol de la compagnie comorienne Int’Air Iles qui, depuis fin novembre, fait le pied de grue dans les coursives de l’aviation civile française pour la validation de programme de desserte à la Réunion. Pour en revenir à Jean Marc Heintz, directeur de l’aviation civile, concernant la déconvenue de la partie comorienne, il n’a pas souhaité faire de commentaire. 


Il nous demandera de voir du côté du gouvernement… Rappelons que Jean-Marc Heintz avait fortement été décrié suite à sa position pour le moins ambigüe sur l’arrivée d’Ethiopian Airlines (lire notre édition du 4 novembre). Toujours est il que le secrétaire général du ministère des transports a assuré que la fameuse note sortie « tardivement » ce lundi 26, sera mise en application à partir de ce mercredi 28, à défaut du mardi 27 tel que mentionné. Ou pas. Au pays du rétropédalage intempestif, rien n’est moins sûr…
Toufé Maecha, La gazette des Comores

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *