You are here: Home » Actualités » ALERTE A LA CREOLISATION: YE SHIKOMORI TSI SHIKULU ALLAH

ALERTE A LA CREOLISATION: YE SHIKOMORI TSI SHIKULU ALLAH

 
ALERTE A LA CREOLISATION: YE SHIKOMORI TSI SHIKULU ALLAH
La chronique Makelele 2:


Au-delà de toutes les compétences que nous souhaitons voir chez le prochain président des Comores, il  y a la connaissance de la culture comorienne et bien évidemment celle des arcanes de la langue comorienne. En effet, durant 150 ans de colonisation intégrale, les Comores ont su préservé leur patrimoine linguistique et culturel jusqu’à la décolonisation. Malheureusement, le glissement dans la créolisation ou le métissage culturel a débuté dès les premières années de l’indépendance pour durer 4 ans après.
 
ALLAH Le respect de notre langue est plus que jamais d’office une menace sérieuse est en face. S’il vous plait respectez notre peuple et notre langue. Vos idées sont excellentes mais si vous les exprimez en créole (francomrien ou arabocomorien) 1/3 de la population sera seulement en mesure de vous comprendre véritablement. Vos idées sont intéressantes mais votre transmission doit tenir compte de l’auditoire. Tanrifa habari et journal ne sont pas adressés au même public. Je vous adresse ceci: « un appel, un cri de douleur, Kelele, Makelele, s’il vous plait n’enterrez pas chers politiciens, responsables et orateurs publiques de tout bord, notre belle langue le shikomori avant la mondialisation qui la menace sérieusement ». Ceci est adressé à tous les Comoriens et responsables malheureusement incapables de s’exprimer en shikomori du début à la fin, pire de faire plus d’une minute de parole sans faire appel à une langue étrangère qui n’a aucun lien familial avec notre belle langue ou des mots qui n’ont aucun aspect technique universel.
Et pourquoi pas intitulé le journal : Taanrifa habari ou saya nshirini na nne harimwa ye mabapvu, au cours duquel tous les intervenants seront tenus de s’exprimer en chikomori chaki boina mkubwa ?


Ghailani ALI NOUHOU
Mbadakome

Powered by Comores infos