You are here: Home » Politique Nationale » Allocution du Chef de l’Etat à l’occasion de la cérémonie de présentation de la Contribution Prévue Déterminée au niveau (CPDN) sur le climat

Allocution du Chef de l’Etat à l’occasion de la cérémonie de présentation de la Contribution Prévue Déterminée au niveau (CPDN) sur le climat

Allocution de Son Excellence Dr IKILILOU DHOININE Président de l’Union des Comores, à l’occasion de la cérémonie de présentation de la Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN) contenant les engagements de l’Union des Comores dans le cadre de la COP 21 sur le climat
Beit-Salam, le jeudi 17 septembre 2015.   Honorable Assistance, Mesdames et Messieurs
C’est avec bonheur, que j’accueille aujourd’hui au Palais de Beit-Salam, cette cérémonie de présentation de la Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN) contenant les engagements de l’Union des Comores, dans le cadre de la COP 21 sur le climat.
J’ai tenu ainsi, à marquer solennellement la volonté du Gouvernement comorien à honorer la parole donnée et à donner toute son importance à cet évènement.
Permettez-moi alors et avant tout, d’adresser mes sincères remerciements à nos partenaires dans le processus d’élaboration de ce document, en l’occurrence la France, à travers la mise en place de la Facilité de soutien à l’élaboration des contributions nationales, mise en œuvre par Expertise France.
J’associe à ces remerciements, le Système des Nations Unies et l’Union Européenne, dont l’appui technique, financier et logistique, nous permet aujourd’hui, de disposer de cet outil précieux.
Je tiens également à féliciter le Ministère de la Production, de l’Environnement, de l’Energie, de l’Industrie et de l’Artisanat ainsi que les organisateurs de cette cérémonie et tous les cadres nationaux, dont le dynamisme et l’engagement, ont permis à notre pays, d’être au rendez-vous. Mesdames et Messieurs
La communauté internationale s’est engagée à signer un nouvel accord international sur le climat lors de la grande Conférence de Paris qui se tiendra en décembre prochain, par le Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).
En préparation de cette Conférence, l’Union des Comores, à l’instar de tous les autres pays du monde, a promis de présenter un document appelé Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN).
C’est aujourd’hui chose faite et j’ai grand plaisir de vous annoncer que grâce à ce document, notre pays dispose de la liste précise des actions qu’il entend mener en vue du nouvel accord international post 2020, contribuant ainsi aux discussions engagées au niveau international, en vue de limiter la hausse de la température planétaire, notamment par une baisse globale des émissions de Gaz à effet de serre.
L’Union des Comores apporte en effet des propositions concrètes pour combattre le changement climatique qu’elle transmettra, au Secrétariat de la Convention comme promis avant le 1er octobre prochain.
C’est ainsi que dans le volet contenu, la priorité a été donnée aux secteurs les plus émetteurs de carbone, dans le cadre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCAD2D) qui met en valeur les potentialités du pays dans le domaine des énergies renouvelables, pour la composante atténuation et, pour la composante adaptation, l’Union des Comores qui présente une vulnérabilité au Changement Climatique mise sur la réduction de la pauvreté qui en est un des facteurs.
Mesdames et Messieurs,
Avec la présentation de sa contribution, notre pays a ainsi tenu parole et il ne pouvait pas en être autrement car, faisant partie des petits Etats Insulaires en Développement, il est directement et encore plus que d’autres pays, concerné.
Bien entendu, pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée, de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 84% à l’horizon 2030, l’Union des Comores aura besoin du support financier et technique de la communauté internationale.
Ainsi, l’aide extérieure nécessaire au financement du développement de notre pays, qui bénéficie aujourd’hui d’une gestion rationnelle, grâce à la plateforme AIMS (Aid Management System), devra être, elle aussi au rendez-vous, pour nous permettre d’atteindre l’objectif ultime que nous nous sommes fixé à savoir faire des Comores un puits de carbone et, ainsi participer pleinement à l’effort global de décarbonisation de la planète.
C’est pourquoi, Excellences, Mesdames et Messieurs, je suis heureux de présenter officiellement aujourd’hui, la Contribution Prévue Déterminée au niveau National de l’Union des Comores.
Vive l’Union des Comores, dans la paix, le progrès et la prospérité ! Vive la solidarité internationale ! Je vous remercie.
Beit Salam
© « Copyright ©2011 AHAMED ZOUBEIRI Hakim. www.habarizacomores.com|(أخبار من جزر القمر) Tous droits réservés.

Powered by Comores infos