You are here: Home » Actualité » Anissi Chamsidine tue et vend les tortues de Mohéli

Anissi Chamsidine tue et vend les tortues de Mohéli

Anissi Chamsidine tue et vend les tortues de Mohéli

Il en vend la viande dans son petit village de Maharéré

Par ARM

       Toihir Daoud dit Mdama, auteur d’un livre d’anthologie épuisé en quelques heures, est l’une des étoiles montantes de la politique aux Comores. Patriote sincère jusqu’au bout des ongles, il ne s’appartient pas; il appartient aux Comores. Dans son parcours, il ne commet qu’une faute: nier les accusations justifiées portées sur ceux qui attisent la haine en Grande-Comore, à Mohéli et à… Mayotte. Il dit à l’accusateur mohélien: «Tu ne nous aimes pas. Tu n’aimes pas les Anjouanais». Il reste à espérer qu’il a suivi les événements dramatiques qui se déroulent à Mayotte actuellement à coups d’assassinats notamment par décapitation, et qu’il a pris connaissance de l’origine insulaire de toutes les personnes impliquées. Tous les acteurs de ce drame sont Anjouanais! Et, ce n’est pas tout. La semaine passée, s’est terminé le procès des coupeurs de routes toujours à Mayotte. Tous ces coupeurs de route sont des Anjouanais!

Des gens ont répété l’argument fallacieux développé pour la défense de ces Anjouanais: «Ces jeunes ont grandi sans autorité parentale». Oui, cela, on le sait, et cela signifie que ces gens-là n’ont jamais eu des parents, ont été conçus sans parents à Anjouan et ont poussé sur les choux et les bananiers à Mayotte. Au vu des assassinats, n’est-il pas temps d’oublier l’hypocrisie? Un taximan dit à son passager mohélien: «Ce n’est pas bien d’indexer les Anjouanais quand ils font certaines choses». Pourquoi lui demander si l’accusation est infondée et s’il voulait dire: «Ce n’est pas bien d’accuser injustement les Anjouanais»? Car, en ce moment-là, il aurait fallu qu’il dise pourquoi l’accusation envers les siens est infondée.

Et de Mayotte, on se retrouve à Mohéli. Anissi Chamsidine, Gouverneur usurpateur honni d’Anjouan, s’est déclaré positif au coronavirus pour éviter son interrogatoire auprès de son moniteur. En réalité, il dirigeait un braconnage de tortues à Mohéli. Oui, Anissi Chamsidine, le premier magistrat de l’île d’Anjouan, tue et vole les tortues à Mohéli. Il vient de tuer et de voler 5 tortues à Itsamia, Mohéli. Il en vend la chair à Mahararé, son village. Cet Anissi Chamsidine-là, lui aussi a-t-il «grandi sans autorité parentale»? Meurt-il de faim? A-t-il des besoins énormes au point de devenir un bandit des océans et des plages? C’est honteux!

Parlons vrai. Une vedette rapide qui traverse l’océan Indien d’Anjouan à Mohéli et fait le retour à Anjouan, ça coûte de l’argent en personnel, en carburant et en matériel. Et si l’argent dépensé pour tuer et voler à Mohéli était utilisé pour pêcher le poisson à Anjouan et cultiver?

Que faut-il pour que les Comoriens comprennent enfin que l’une des sources de la haine des Mohéliens envers les Anjouanais est alimentée par le vol des récoltes et de bétail, et par les braconnages des tortues à Mohéli par des Anjouanais? Pourquoi ceux qui tuent à Mohéli et à Mayotte ne sont jamais des Mohéliens ou des Grands-Comoriens? Les «bons et vrais Comoriens» et les «Comoricains» ne se posent jamais ces questions. Ils pratiquent la politique de l’autruche. Mais, le jour où les démons des Comores vont se réveiller, ce qui s’était passé en Grande-Comore en avril 1999, conduisant à la chasse aux Anjouanais, deviendra un simple bruit de pétard mouillé. Les Comoriens s’égorgeront. En Grande-Comore et à Mohéli, la colère gronde. À Mayotte, la situation est intenable depuis des années. Si les Anjouanais ne se parlent pas pour trouver une solution dans l’immédiat, ils seront responsables des tueries à venir. Le sang va couler. Naturellement, le rôle de Cassandre n’est toujours pas facile à jouer, et les hypocrites de tous bords ont une seule «réponse» aux urgences: «ARM est un aigri, un séparatiste et un irresponsable». Bientôt, nous saurons qui est l’aigri et l’irresponsable.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 27 janvier 2021.

Powered by WPeMatico