You are here: Home » Actualités » ANJOUAN : ANISSI CHAMSIDDINE fuit ses responsabilités

ANJOUAN : ANISSI CHAMSIDDINE fuit ses responsabilités

Anissi Chamsiddine et les refoulés de Mayotte
D’après un proche d’Anissi Chamsiddine, (en campagne électorale à Ngnoumakélé) si Anissi acceptait les refoulés de Mayotte sans broncher, c’est parce que le Président IKILILOU avait peur de la France et avait mis son véto. La question que l’on se pose, pourquoi n’avait-il pas saisi alors la Cour Constitutionnelle ?
Dans une interview accordée au journal la Gazette des Comores du 10 septembre 13, à la question : « stop au refoulés des Mayotte dans mon île », cette phrase vous appartient-elle ?
La réponse d’Anissi Chamsiddine : « j’ai déjà réagi contre cette fausse rumeur. Mais je tiens à éclairer et ajouter un mot : Anissi Chamsidine, Gouverneur de l’Ile de Ndzouani n’a pas encore pris cette décision, mais il peut la prendre. Les Comores sont un archipel, j’ai le droit d’empêcher ces comoriens chassés de leur île de ne pas être dirigés directement vers la mienne. Le système peut changer de pôle, vers Mohéli, Ngazidja ou Mayotte (petite-terre vers grande-terre ou l’inverse) pour une question de sécurité. On me verse des Congolais, des Malgaches ou parfois des non-identifiés, cela est une menace pour la sécurité de Ndzouani. Mais je répète : je n’ai pas encore pris la décision, mais je peux la prendre. »
La réaction d’Anissi se fait toujours attendre. C’est le moins qu’on puisse dire.

Source (son) : Domoni Inter (extrait)

Powered by Comores infos