You are here: Home » Actualités » Anjouan / La route de Bazimini impraticable depuis hier

Anjouan / La route de Bazimini impraticable depuis hier

Seules les voitures 4×4 ont pu traverser la route de Bazimini, à Anjouan, hier. Des larges et longues crevasses sont apparues suite aux pluies diluviennes de ces derniers jours, rendant le passage impossible.

Anjouan / La route de Bazimini impraticable depuis hier
Les pluies de ces derniers jours a rendu la route de Bazimini impraticable. Cabossée depuis des années, cette route nationale du centre-nord de l’île d’Anjouan n’a jamais été réhabilitée. A défaut d’entretien, elle s’est détériorée au fil des années.
 
Hier, les transporteurs qui relient Mutsamudu à l’est de l’île d’Anjouan ont eu énormément du mal à faire l’aller-retour. Plusieurs images montrent de longues fissures causées par les courants d’eau. Aucune trace de bitume. Plusieurs routes de l’île d’Anjouan sont aussi dans un piteux état.
 
Le bitume ayant éclaté depuis des années, ce sont la terre, les cailloux, la boue, l’eau, qui se sont engouffrés dans les foyers à proximité de la route. 
 
Le gouverneur de l’île d’Anjouan, qui traverse quotidiennement cette route de Bazimini, a pu constater les dégâts. Heureusement, son 4×4 a réussi à traverser les larges et longues crevasses.
 
A Ngazidja, des nids de poules commencent à prendre formes sur les routes récemment aménagées, notamment de Bahani à Mbéni. La régie des travaux publics devrait songer à les boucher rapidement pour éviter qu’elle ne se dégrade davantage. La saison des pluies approchant, le risque de voir ces trous s’amplifier s’agrandi.
 
La route nationale reliant la région de Oichili à Dimani, est quant à elle quasi inexistante. Traverser cette région est un vrai parcours du combattant, à la fois pour les chauffeurs et les passagers qui subissent des secousses incessants durant tout le trajet.  
 
En attendant, on annonce 11 milliards de nos francs, don de la Banque africaine de développement, pour réhabiliter 47 km de route. Un appel d’offres aurait été lancé, selon le chef de l’Etat, même s’il n’a pas été publié dans les journaux nationaux. Ces fonds seront investis pour le tronçon Moroni-Mitsoudjé et une vingtaine de kilomètres de route sur la côte ouest de l’ile d’Anjouan.

A.A.Hamdi
La Gazette des Comores

Powered by Comores infos