You are here: Home » Actualité » Après les kikis, cocos et cacas, Toiliha Dhoulkamal

Après les kikis, cocos et cacas, Toiliha Dhoulkamal

Après les kikis, cocos et cacas, Toiliha Dhoulkamal

Le faux Dhoihir Dhoulkamal «entre dans l’Histoire»

Par ARM

       Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, «est entré dans l’Histoire». Il y a plusieurs façons d’entrer dans l’Histoire, et Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, a choisi l’indignité, le déshonneur et le Mal absolu. Dans toute l’Histoire de l’humanité, c’est Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, qui est à l’origine de la nomination la plus commentée, la plus controversée, la plus polémique, la plus vomie, la plus maudite. Comme le dictateur fou Assoumani Azali est justement fou, il a choisi Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, pour diriger l’appareil diplomatique des Comores: ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Diaspora. Or:

1.- Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, est un faussaire, qui utilise frauduleusement et illégalement le prénom et le diplôme de son cousin Dhoihir pour vivre.

2.- Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, a assassiné un Blanc à Mayotte.

3.- Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, est criblé de dettes dans tous les hameaux, villages et villes de Mayotte, soit des centaines de milliers d’euros.

4.- Sur l’île française de la Réunion, à deux heures d’avion des Comores, Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, fraude, vit sur le dos de la France et bénéficie encore de la couverture médicale universelle (CMU), réservée aux nécessiteux.

5.- La femme de Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, s’est déclarée en situation de «femme seule» pour voler la France à travers des allocations familiales non méritées et illégales.

6.- Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, est le complice de l’usurpateur Anissi Chamsidine pour le détournement de matériels de travaux publics et de bâtiments achetés par l’ancien Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi pour divers chantiers publics. Le Tribunal de Moroni a ouvert un dossier judiciaire contre lui à ce sujet, et la dictature se livre sur lui à un incroyable chantage.

7.- Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, est le rédacteur d’un faux Rapport parlementaire rejeté par 3 de ses 5 «auteurs» théoriques. Le but de ce Rapport est de jeter Ahmed Abdallah Mohamed Sambi en prison dans l’inconstitutionnalité et l’illégalité. Comme il est bête, Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, a même «enquêté» aux pays du Moyen-Orient avant de s’y être rendu!

Chaque jour, les réseaux sociaux des Comores livrent des révélations sur l’ignoble et ignominieux Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal. Les Comoriens ont l’habitude de commenter les nominations officielles, mais cette fois, la coupe est pleine. Un Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal, n’est pas un homme qu’on nomme ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, chargé de la Diaspora, mais un criminel qu’on laisse pourrir dans un cachot de prison dont on jette la clé dans les chiottes. Comment peut-on respecter les Comores dans un tel état d’indignité et de déshonneur? En tout cas, au ministère de l’Intérieur, on a Kiki, marié à de femmes déjà mariées à autrui, se livrant à des orgies sexuelles sur l’herbe de Mbachilé et chef des escadrons de la mort, et à l’international, sévit Toiliha Dhoulkamal, le faux Dhoihir Dhoulkamal. Le dictateur fou Assoumani Azali doit avoir fière allure… Rira bien qui rira le dernier.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 5 octobre 2020.

Powered by WPeMatico