You are here: Home » Actualités » Armistice: le président AZALI toujours dans son costume de séduction

Armistice: le président AZALI toujours dans son costume de séduction

Armistice: le président AZALI toujours dans son costume de séductionArmistice: le président AZALI toujours dans son costume de séduction

 

La journée de commémoration de l’armistice qui est le 70 eme anniversaire de la fin de la 1erre guerre mondiale, un homme portant un costume bleu blanc rouge a marqué les esprit: le colonel AZALI Assoumani , président de l’union des Comores.

Comme dit un proverbe réunionnais: on ne juge pas l’oiseau par son plumage. Mais le colonel président , lui, il est convaincu qu’en s’habillant en costume bleu blanc rouge, c’est une forme d’allégeance à la France Afrique, le réseau qui constitue le prolongement du colonialisme. Ya bon Banania! C’est une très bonne stratégie qui permet au président comorien de montre par son accoutrement ridicule à son homologue français, E.MACRON qui porte la France sur lui, sans avoir à le revendiquer verbalement.
Mais également, il faut voir en ce costume unique dont il arbore uniquement à Paris, AZALI fait faire des économies à l’état comorien: one suit for all invitation to Elysée. Cela est tout à fait normal car les Comores est un pays pauvre et avec 30 000 euros de salaire mensuel, le président n’est pas en mesure de se payer un costume à chaque fois qu’il monte à Paris.
alors je propose à ce que nous nous tous pour lui acheter un costume à chaque invitation à l’Elysée.
L’autre remarque à faire sur le voyage de notre très cher président, à chaque fois qu’il se rend à l’étranger, il son frère ennemi Msaidié l’accompagne; à new-york, en chine , en Arabie-Saoudite et deux fois en France.

Alors savez-vous pourquoi ils sont devenus inséparable ? AZALI sait que laisser Msaidié au pays Comores pendant que lui est en voyage, c’est prendre grand risque énorme. alors il préfère l’avoir à ses cotés un caniche et ce dernier se prend pour un privilégié .


Mbadakome

Powered by Comores infos