You are here: Home » POLITIQUE » Arrêtons la banalisation de la fonction présidentielle

Arrêtons la banalisation de la fonction présidentielle

Dans le courrier présidentiel 2016, on observe que la fonction de président est banalisée. Les uns se sont réveillés un matin et se sont dit que eux-aussi peuvent être candidats et les autres ont eu du mal à trouver la caution exigée. Mais dans cette débâcle électoral, une chose a heurté nos esprits; c’est-à-dire le choix de candidat Hachim SAID HASSANE sur son colistier Mr MCHAOICHA, un handicapé moteur comme vice-président. Un tel choix ne fait que de rabaisser la fonction de vice-président. Et pour cause parmi les conditions permettant de postuler au poste de président ou de vice-président : il est demandé au candidat de ne pas avoir une déficience mentale, avoir un certain niveau d’étude etc. Or qu’à notre connaissance, M. MCHAOICHA ne remplit pas déjà ces premières conditions. Par conséquent le candidat Hachim SAID HASSANE vient de prouver aux comoriens que son coefficient intellectuel est proche de celui de son V.P. Quant à ceux qui croient que par ce geste Mr  Hachim SAID HASSANE a donné la place aux handicapés, ils se plantent gravement. Il y a plusieurs manières de valoriser les handicapés, leur donner de la dignité, comme offrir déjà à son V.P un fauteuil roulant, avant de lui proposer la magistrature suprême. Ce que le fils de l’ancien gouverneur de Ngazidja n’est autre que l’exploitation des handicapés et la moquerie vis-à-vis d’eux.

Mbadakome

Cet article Arrêtons la banalisation de la fonction présidentielle est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos