You are here: Home » Actualités » Article posté le mercredi 19 avril 2017 21:22

Article posté le mercredi 19 avril 2017 21:22

SINAM ABDOU, INGÉNIEUR EN INFORMATIQUE DE 26 ANS, CHEF DU SERVICE INFORMATIQUE A EDA (Électricité d’Anjouan).

Sinam est un des rares cadres du pays qui s’affichent partout. Cet ingénieur en informatique lance un vibrant appel aux jeunes diplômés comoriens ayant terminé les études, et qui hésitent de rentrer au pays, qu’il est temps. «Veulent-ils une bonne condition de vie chez l’autre» c’est un leurre, selon lui. Dans un autre angle d’idées, Sinam explique à une manière trop simple l’importance de rentrer au pays. Il s’appuie du proverbe selon lequel «on n’est jamais mieux que chez soi». Beau, bourgeois et bien éduqué, ce jeune d’origine Mutsamudienne est très posé et cherche toujours à suivre des bons exemples.
Titulaire d’un diplôme d’Ingénieur en système informatique Temps Réel à l’institut Supérieur de Génie Electronique Informatique (IS.GEI) en 2014 et d’une Licence en Gestion Informatique à l’institut Supérieur de Génie en Système Informatique (IS.GSI) à Madagascar après avoir eu un bac D en 2008 à l’âge de 17 ans. Lui qui s’adapte à la notion qui dit que «ne me dis pas ce que tu as comme diplôme, mais montre moi ce que tu peux faire pour ton pays».
Durant sa formation il a gravé ses empreintes dans tous les coins. Très ambitieux, il est un robot dans la vie associative. Son expérience palpe là où il intervient. Il a eu à développer quelques applications de gestion notamment un Logiciel de gestion commercial surnommé  »ISGECOM.exe » (Système Informatique en Gestion Commercial) et un Logiciel de gestion d’une association. Une fois rentré au pays en juin 2014, Sinam prouve toujours qu’il capable. «Il a nettement propulsé le service informatique de la société EDA» rassure un collègue de travail. On a une facilité à consulter sa facture d’électricité en ligne et il cherche à intégrer d’autres facilités pour la clientèle, selon son intention.
Très associatif et fait de ce monde de groupe, sa seconde nature. Depuis son jeune âge jusqu’à lors, il a toujours été quelqu’un de très associatif. Président de la coopérative au Lycée Privé Neimane School (2005-2007), Membre Fondateur du Mouvement NGO’SHAWO-Anjouan en 2008, Vice-président en 2011 puis Président en 2012 et 2014 pour l’Association des Etudiants et Stagiaires Mutsamudiens à Antananarivo. Président du Conseil Consultatif de l’association NGO’SHAWO à Madagascar en 2012. Il est Membre fondateur de l’Association Jeunes du Patrimoine des Comores (JPC) en 2012, chargé de Communication de cette dernière en 2015 et actuellement Membre du conseil Consultatif depuis 2016.
Comores Magazine

Powered by Comores infos