You are here: Home » Actualités » Article posté le vendredi 04 mars 2016 17:12

Article posté le vendredi 04 mars 2016 17:12

Les exigences des 19 candidats signataires du pacte du 23 février se résument en deux points : le recomptage des voix et l’annulation du premier tour de l’élection du gouverneur à Ngazidja. Leurs requêtes qui se «réfèrent à l’article 21 du code électoral» seraient fondées sur la découverte de nombreux éléments concordants «qui attestent qu’il y a bien eu fraude électorale». Seront-ils entendus par la Cour constitutionnelle? Une chose est sûre : hier encore, ils campaient sur leur position.

Après plus de dix jours de mobilisation, les revendications de l’opposition n’ont pas varié d’un iota. Cette dernière continue de demander le recomptage des voix après avoir constaté de nombreuses irrégularités qui, estime-t-elle, ont faussé les résultats de la primaire présidentielle, tout comme elle exige l’annulation pure et simple du premier tour de l’élection du gouverneur de Ngazidja.

Powered by Comores infos