You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali a une santé qui se dégrade à l’ONU

Assoumani Azali a une santé qui se dégrade à l’ONU

Assoumani Azali a une santé qui se dégrade à l’ONU

Les apparences ne trompent pas. Le tyran est moribond

Par ARM

       Suite à l’élection qui n’a pas eu lieu le 24 mars 2019 et le bain de sang qui a suivi, un dirigeant en bonne santé mentale aurait refusé d’affronter le regard méprisant des vrais chefs d’État, du moins cette année. Comme les organisations régionales africaines ont élaboré un cinglant Rapport dans lequel elles refusent de reconnaître l’élection qui n’a pas eu lieu le 24 mars 2019, et comme ce Rapport est devenu la référence internationale sur ce fiasco électoral, notamment pour le secrétaire général de l’ONU, il aurait fallu que le dictateur fou de Mitsoudjé s’abstienne de toute présence à l’ONU en septembre 2019. Or, au lieu de cela, il a été incapable de résister à la tentation infantile de se rendre à l’ONU, où tout le monde sait qu’il n’a été élu par personne, et qu’il a tué pour se trouver à l’ONU. Bien évidemment, il va prononcer un énième discours dans lequel il va se ridiculiser en ces termes: «J’ai mis en jeu mon mandat en cours et, avec la bénédiction de Dieu, j’ai été réélu dès le premier tour à 60%».

Il est comme cela, le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Seulement, la vantardise infantile qui l’a conduit cette fois-ci à l’Assemblée générale de l’ONU est de trop. Sur les images, même un enfant voit le visage d’un mort. Il se porte très mal, le pauvre chéri! Il aurait juste fallu qu’il reste dans son hameau de Mitsoudjé pour que personne ne s’aperçoive de la gravité de son état. Mais, où a-t-on vu un manant rater l’occasion d’aller se faire photographier aux côtés des gens? C’est plus fort que lui: il fallait qu’il soit vu à l’ONU, même sur une chaise roulante ou dans un cercueil. Normalement, il aurait été mieux inspiré d’aller consulter un bon médecin pour essayer de se faire guérir de ses maladies dégénératives du système nerveux central. Mais, non! Il veut parader et être vu à l’ONU. Rira bien qui rira le dernier.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 24 septembre 2019.

Powered by Comores infos