You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali est devenu un sans domicile fixe (SDF)

Assoumani Azali est devenu un sans domicile fixe (SDF)

Assoumani Azali est devenu un sans domicile fixe (SDF)

Il a tous les pouvoirs, il crâne en public, mais il a très peur

Par ARM

     Le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger», vit dans le mal, tourne dans le mal, soulève le mal et mourra violemment dans le mal. Dans la perspective de la mascarade électorale de 2016, après avoir profané la tombe de son propre père et arraché une dent du squelette de son père à la demande d’un sorcier du Sud de la Grande-Comore, un marabout de Pemba, Tanzanie, lui avait prédit qu’il n’allait jamais atteindre la fin de la troisième année de son usurpation anticonstitutionnelle censée finir le 26 mai 2021. Il a tout fait pour arrêter lui-même ce mandat usurpé avant le 26 mai 2019, à la suite de ses «asseyez-vous!» de la haine insulaire, de la division entre les îles et de la prévarication de l’État et de la République, en prélude à la goujaterie référendaire pour sa «“Constitutionˮ de la main coupée» du 30 juillet et pour la non-élection endeuillée du dimanche 24 mars 2019.

Il voulait tous les leviers du pouvoir pour continuer à se vautrer dans le mal, au détriment du peuple comorien. Il les a. Mais, il a perdu le plus précieux des biens: la tranquillité. Il se sait gravement et mortellement menacé. Dès lors, il ne passe plus jamais la nuit deux fois de suite au même endroit, dans le même village. Il évite soigneusement son hameau de Mitsoudjé, mais aussi Moroni et Itsandra. Il est devenu un sans domicile fixe (SDF). Même devenu complètement fou par hérédité, il sait que son sort est scellé. Même devenu complètement fou par hérédité, il sait qu’il a ouvert la boîte de Pandore et a libéré son affreux contenu. Même devenu complètement fou par hérédité, il entend la petite voix qui lui dit que son pari de rester au pouvoir «à l’horizon 2030» relève de la mission impossible. Même devenu complètement fou par hérédité, il sait qu’il ne sortira jamais vivant du danger mortel dans lequel il s’est jeté par boulimie et obsession du pouvoir, par narcissisme arrogant, par mépris envers le Comorien et par ignorance et inculture.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 24 avril 2019.

Powered by Comores infos