You are here: Home » Uncategorized » Assoumani Azali insulte et critique les militaires du pays

Assoumani Azali insulte et critique les militaires du pays

Assoumani Azali insulte et critique les militaires du pays

Il a complètement retiré sa confiance aux soldats de l’AND

Par ARM

     On finira par rire, alors que la situation ne se prête pas à la rigolade. Commençons par le commencement. Nous vous avions annoncé le voyage que devait effectuer auprès de ses maîtres du Hedjaz, Arabie Saoudite, le «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Le fou de Mitsoudjé n’a pu voyager, mais cette information de voyage était entièrement fondée. Le dictateur fou de Mitsoudjé voulait réellement aller demander sa récompense en argent à ses maîtres du Hedjaz pour avoir fait convoquer à la Gendarmerie l’ancien et inévitable prochain Président Ahmed Sambi ce mardi 15 mai 2018.

Mais, pourquoi le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri n’est-il pas parti faire du «lèche-bottisme» auprès de ses maîtres du Hedjaz? La raison est très simple: le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri, ne connaissant rien aux pratiques internationales, croyait qu’il lui suffisait d’arriver à tout moment au Hedjaz pour être reçu par ses maîtres et recevoir des sacs d’argent. Ces derniers lui ont clairement signifié qu’ils n’étaient pas prêts à le recevoir, et il est resté faire le con aux Comores. À Bête-Salam, c’est la consternation: d’une part, peu de fonctionnaires qui y travaillent étaient au courant de ce voyage mort-né, et d’autre part, le refus opposé par les chefs de tribus du Hedjaz signifie que le bambochard Assoumani Azali Boinaheri surestime son importance auprès des autorités du Hedjaz, alors qu’il n’est rien pour elles. Il est juste un Nègre qui fait le singe. Tiens, coco, voilà une banane!

Comme un malheur arrive rarement seul, le soudard Assoumani Azali Boinaheri a échoué lamentablement sur le dossier qu’il voulait aller présenter à ses maîtres du Hedjaz. Face à la révolte populaire des Anjouanais en général et des partisans d’Ahmed Sambi en particulier, à un moment où 99,95% des Comoriens désapprouvent la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé, le dictateur fou du Hambou a pris peur. Il a préféré dépêcher les gendarmes s’entretenir avec Ahmed Sambi chez lui au lieu de le faire venir à la Gendarmerie, et a abandonné son projet fou et suicidaire d’incarcération de l’ancien et inévitable prochain Président au camp militaire d’Itsoundzou. Ces deux renoncements constituent une grande victoire du peuple comorien et d’Ahmed Sambi contre le dictateur fou de Mitsoudjé. Une guerre civile aurait éclaté ce mardi 15 mai 2018 si Ahmed Sambi était arrivé à la Gendarmerie de Moroni et si on lui avait cherché noise. Les Anjouanais vivant en Grande-Comore sont en alerte rouge foncé.

Le plan diabolique et le complot que le dictateur fou de Mitsoudjé avait fomentés contre Ahmed Sambi et l’opposition ont été découverts et dénoncés, notamment sur votre site. Le tyran malade de la tête est très furieux et l’a fait savoir à son entourage. Tout s’est su, notamment sur les magistrats nouvellement nommés pour exécuter les basses besognes. Le clan de Mitsoudjé est déstabilisé et est à terre. Dans ses rares moments de lucidité, le dictateur de Mitsoudjé sait qu’il est allé très loin et s’expose à tout moment à une mort très brutale.

Par ailleurs, la folie de l’arsouille Assoumani Azali Boinaheri n’est plus un sujet qu’on peut cacher. Pour preuve, le profanateur de la tombe de son propre père à Mitsoudjé a reçu les militaires et a tenu devant eux des propos décousus et injurieux. Il a été très arrogant et a reproché aux soldats de ne se soucier que d’avancement et d’avantages en tous genres. Or, il a dévoilé sa peur: il fait de moins en moins confiance aux militaires. Pis, il ne leur fait plus confiance. Il sait qu’à tout moment, ceux-ci peuvent le renverser et l’assassiner.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 16 mai 2018.

Powered by Comores infos