You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali insulte, humilie et pisse sur l’ONU

Assoumani Azali insulte, humilie et pisse sur l’ONU

Assoumani Azali insulte, humilie et pisse sur l’ONU

Il a empêché la mission de l’ONU de voir Ahmed Sambi

Par ARM

     Quelle bêtise d’ignares! Quelle sauvagerie et quelle barbarie de la part d’un dictateur taré! Quel manque de tact et d’intelligence de la part du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger»! C’est le crime de trop! Trop, c’est trop! En effet, le vendredi 14 juin 2019, la mission de l’ONU qui se trouve aux Comores pour enquêter sur la situation apocalyptique des droits de l’Homme dans ce pays martyr devait s’entretenir avec le Président séquestré illégalement Ahmed Sambi, que nous saluons fraternellement et envers qui notre solidarité est totale et sincère. Les agents de l’ONU se présentèrent devant la prison à domicile d’Ahmed Sambi. Et là, la dictature de Mitsoudjé empêcha les représentants de la communauté internationale d’accéder à Ahmed Sambi, dont la culpabilité n’a été prouvée par aucun Tribunal, mais qui est séquestré depuis une année et un mois, depuis mai 2018, sans aucun motif légal.

C’est la plus grande faute commise par un dictateur comorien envers la communauté internationale. L’ONU est la conscience universelle, le grand dépositaire du magistère moral du monde, le gardien d’une humanité diversifiée mais unie. Elle comprend presque tous les États du monde: 193 sur 197. Ce refus correspond à des injures, à des insultes, et à des humiliations envers le monde entier. L’ONU n’est pas n’importe quelle organisation. Son Conseil de sécurité a pour membres permanents cinq grandes puissances mondiales: France (patrie des Droits de l’Homme), États-Unis (pays de la Déclaration des Droits ou Bill of Rights), Royaume-Uni (pays de la Magna Carta et de l’Habeas Corpus), République Populaire de Chine et Fédération de Russie. Son Assemblée générale comprend presque tous les États du monde. L’ONU, c’est le monde. Et, le dictateur fou de Mitsoudjé ose pisser sur elle.

En la matière, ce dictateur fou de village est allé plus loin que l’Empereur Jean-Bedel Bokassa, en Centrafrique. En janvier et avril 1979, il y avait eu le massacre des écoliers de Bangui, en Centrafrique. Tout avait été fait pour faire accuser Jean-Bedel Bokassa, devenu gênant. Ici et là, il a été dit que Jean-Jean-Bedel était innocent, mais qu’on voulait le faire accuser sans preuves, à la suite d’une grosse manipulation meurtrière dans laquelle certains voyaient la main de son Premier ministre, «retourné» et manipulé pour agir contre lui. C’est l’accusé lui-même, Jean-Bedel Bokassa, qui avait demandé une Commission d’enquête internationale, qui avait travaillé sur le terrain du 11 au 21 juin 1979. La conclusion de la Commission d’enquête internationale se passe de tout commentaire: «Sa participation effective aux événements n’a pas été constatée». Là, nous parlons de Jean-Bedel Bokassa, présenté comme «l’ogre de Bangui» et comme un anthropophage fou!

Dans la mesure où le dictateur fou de Mitsoudjé se dit innocent des graves violations des droits de l’Homme dont on l’accuse, pourquoi refuse-t-il une enquête internationale, et humilie la communauté internationale? Pourquoi a-t-il accepté et permis l’arrivée aux Comores de la mission onusienne, pour entraver par la suite son activité sur le terrain? C’est de la gaminerie et de l’infantilisme.

Comme il est un ignorant entouré d’ignorants, il ne comprend même pas la gravité de son acte barbare. En tout cas, il doit savoir qu’il a commis l’erreur de sa vie en pissant l’ONU et ses 193 membres. Que faut-il attendre d’un dictateur mourant et bouché dont le «Conseiller diplomatique» n’est autre que l’ancien berger Djaé Ahamada Chanfi?

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 16 juin 2019.

Powered by Comores infos