You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali, parmi «les dictateurs infréquentables»

Assoumani Azali, parmi «les dictateurs infréquentables»

Assoumani Azali, parmi «les dictateurs infréquentables»

Un dictateur sanguinaire pue aux obsèques d’un démocrate

Par ARM

     Le pauvre chéri! Pauvre chou! Faut-il le plaindre? Certainement pas. Oui, il ne faut pas plaindre le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Comme un cheveu sur la soupe, il a débarqué aux obsèques de Jacques Chirac, à Paris, le lundi 30 septembre 2019, croyant que sa participation de dictateur sanguinaire tropical fou à la messe organisée en l’honneur d’un grand Président d’une grande démocratie allait l’anoblir. Bien au contraire, la présence du «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri aux obsèques est très mal vue. Ce dictateur puait. Exagération? Que nenni! Que nenni!

Ce petit enregistrement de 46 secondes effectué à partir d’une édition spéciale d’une radio française en dit long sur le sujet: «Puisque nous parlons des obsèques de Jacques Chirac. Il y avait beaucoup de monde, avec notamment 70, 80, 90 dirigeants étrangers, anciens ou actuels, et parmi tous ces chefs d’État ou anciens chefs d’État, beaucoup d’amis de la France ou amis personnels de Jacques Chirac, mais aussi quelques dictateurs infréquentables. Voilà. Il y a eu une belle réunion de famille hier à l’Élysée pour déjeuner après la messe en l’honneur de Jacques Chirac, et parmi les invités, effectivement, les derniers dinosaures de la Françafrique: les Présidents de la Guinée Équatoriale, du Congo Brazzaville, du Togo, des Comores, de Djibouti. Ce ne sont pas forcément tous des grands démocrates. À heures moins dix, si vous le voulez bien, on se penche sur leurs comptes en banque et leurs “états de servicesˮ».

Oui, le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri est classé dans la catégorie infâme et infamante des «dictateurs infréquentables». Si cet énergumène avait un tant soit peu de dignité, de décence et d’honneur, il en aurait tiré les conséquences. Mais, c’est un petit gars complexé qui aime figurer sur les photos des paparazzis aux côtés des vrais dirigeants. Il est aussi un incorrigible pique-assiette, qui aime manger chez les autres, au point d’avoir ce ventre de femme ayant une grossesse de six mois. Quel sale type! Quel pauvre type!

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 1er octobre 2019.

Powered by Comores infos