You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali peut mourir pendant ce Ramadan

Assoumani Azali peut mourir pendant ce Ramadan

Assoumani Azali peut mourir pendant ce Ramadan

Son pronostic vital est engagé, et il peut mourir très vite

Par ARM

       De source autorisée, on apprend que les choses vont très mal pour le presque mort et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». En plus de ses graves problèmes de diabète et de cœur abîmé, sa tumeur au cerveau empêche une bonne circulation sanguine tant elle a détruit son organisme. L’un de ses médecins a même refusé de se rendre à son chevet, sans donner d’explications. D’aucuns estiment que cela est dû au fait qu’à tout moment, le dictateur fou de Mitsoudjé peut mourir, dans la mesure où son cœur gravement malade va lâcher, si ses nerfs ne lâchent pas physiquement avant. Dès lors, on est curieux de voir comment un mort va faire son «investiture» le dimanche 26 mai 2019, suite à une non-élection.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 19 mai 2019.

Powered by Comores infos