You are here: Home » Actualité » Assoumani Azali produira un faux certificat médical

Assoumani Azali produira un faux certificat médical

Assoumani Azali produira un faux certificat médical

Qui est le médecin qui sera complice de cette mascarade?

Par ARM

     Momo est l’un des meilleurs fils des Comores. Lecteur assidu de ce site, il défend un idéal d’État de Droit, de démocratie et de bonne gouvernance. Ses commentaires sur les différents articles en témoignent. Ce dimanche 23 décembre 2018, il a signalé un des grands enjeux de la mascarade électorale que concocte la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé pour 2019: «L’opposition comorienne se trompe ou bien pense que d’ici là, Azali va mourir. La réalité, c’est qu’Azali ne devrait pas être candidat car la Cour suprême ne devrait pas valider sa candidature du fait qu’il est gravement malade. Son certificat médical le montrera très bien, s’il se présente. Dans un pays de Droit, la candidature d’Azali serait rejetée».

Voilà une très belle réflexion. Cette belle réflexion est entièrement fondée parce que, au moins depuis février 2018, le mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare pas à manger», fait régulièrement des «malaises vaginaux», fait des chutes, et se fait ramasser par terre par les militaires. Le samedi 1er décembre 2018, il n’avait pas été possible pour ses hommes de censurer les images parce que le satrape de la satrapie de Mitsoudjé était filmé en direct. Tout le monde l’a vu tomber. Tout le monde a vu sa tête de mort quand il a été ramassé par ses militaires. Ses hommes de main et de bouche ont parlé de «chaleur» alors que les autres Comoriens vivent sous le même climat et ne font pas des chutes en public. Qu’on dise aux Comoriens pourquoi, alors.

Pis, même quand il est dans un environnement climatisé comme c’est le cas de Bête-Salam, il tombe et se fait ramasser par terre par ses gardes du corps. Il est tombé dans une salle de conférences à Marrakech, alors que c’est l’automne au Maroc. Il est tombé à l’Aéroport de Marrakech alors que c’est toujours l’automne au Maroc. Cela étant, le fallacieux argument climatique ne passe pas.

Il a décidé unilatéralement et anticonstitutionnellement de la tenue d’une élection du chef d’État pour 2019. Il sera candidat à cette élection qui est, en réalité, une goujaterie électorale de la pire espèce, bien conscient que s’il est candidat à une élection organisée selon les critères démocratiques, il n’a aucune chance de faire partie des 4 premiers. Il est haï, détesté, méprisé, exécré, maudit, damné, vilipendé et honni par tout le peuple comorien, à qui il a volé la liberté et la vie.

Dans son dossier de candidature, devra figurer un certificat médical attestant qu’il est en bonne santé et que son état de santé lui permettra d’assurer la charge suprême de l’État. C’est en ce moment qu’on va assister à la plus grande escroquerie médicale de tous les temps parce qu’aucun médecin digne de ce nom ne prendra la responsabilité morale de signer une telle serviette hygiénique. Ce faux certificat médical aura la valeur d’une serviette hygiénique usagée et jetée dans un sac à ordures ou dans un caniveau. Bien évidemment, le faux médecin et faux cardiologue Sounhadj Attoumane n’aura aucun mal à signer cette serviette hygiénique, lui qui a vendu son âme à Satan et qui est prêt à tout pour plaire à un dictateur mort-vivant et malfaisant.

Cependant, le nom du «médecin» qui prendra la responsabilité morale de certifier par écrit que le «concubinocrate» mort-vivant Assoumani Azali Boinaheri est en bonne santé et est apte à assumer des fonctions de Président de la République devra être communiqué aux Comoriens pour qu’ils évitent un tel charlatan. En tout état de cause, nonobstant toutes les précautions qui seront prises pour éloigner ce faux certificat médical de la honte du regard du public, tout se saura, et les conclusions logiques en seront tirées.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 24 décembre 2018.

Powered by Comores infos