You are here: Home » Uncategorized » Azali Assoumani: désastre et crépuscule de son règne

Azali Assoumani: désastre et crépuscule de son règne

Azali Assoumani: désastre et crépuscule de son règne

L’origine de sa maladie mentale enfin connue. Incurable

Par ARM

     Voilà une très bonne nouvelle: la Confrérie des Renégats et des Criminels (CRC) est en état de déconfiture avancée. Les différents clans du parti politique crapuleux se tirent à boulets rouges. Le clan du voleur salace Maoulana Charif s’est allié au beau gosse autoproclamé Abdou Oussene, Président de l’Assemblée de l’Union des Comores, pour faire barrage aux 3 nouveaux Conseillers de l’île de la Grande-Comore désignés Députés. Le prétexte invoqué est l’absence de Cour constitutionnelle. Pourtant… Pourtant… Oui, pourtant, l’absence voulue par la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé de la Cour constitutionnelle n’empêche pas les Députés de faire «fonctionner» leur usine à gaz et d’adopter des lois alors qu’aucun contrôle de la constitutionnalité sur ces lois ne peut être exercé par une Cour constitutionnelle inexistante. Or, le contrôle de constitutionnalité est une exigence constitutionnelle universelle.

Autant dire que les Députés comoriens sont des rigolos sans foi, ni Loi. Le vrai motif de ce charivari n’est connu que de quelques initiés triés sur le volet: parmi les trois Conseillers désignés, figure Mohamed Soilihi, de Mvouni, élu UPDC, mais rallié au baby-sitter et chaouch Saïd-Ali Saïd-Chayhane. Entre nous, le village de Mvouni y est pour quelque chose. Le voleur lascif Maoulana Charif, l’ennemi juré de Djaé Ahamada Chanfi, l’ancien Professeur de Collèges de la banlieue parisienne autoproclamé «Professeur des Universités», veut affaiblir son autre ennemi, Saïd-Ali Saïd Chayhane, et ne veut pas, par conséquent, que le protégé de ce dernier devienne Député. Le jour où le pays aura des autorités dignes de ce nom, tous les Députés seront élus au suffrage universel direct, et chacun dans sa terre d’élection pour éviter le spectacle honteux et indigne de Députés montants et descendants.

Les Députés comoriens sont devenus la risée du monde entier. Ils font ricaner à Bête-Salam, mais pas trop parce qu’il y a eu aggravation de la maladie mentale du «pouvoiriste» polygame Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Les signes les plus graves de cette rechute provenant du caractère incurable de sa maladie mentale ont été constatés avec douleur à l’occasion de la visite du «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri au Koweït. Ceci est d’autant plus vrai que le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri, gravement gâteux et sénile, a exigé qu’aucun Comorien, même son cousin Mohamed Elamine Souef, pourtant son étrange ministre des Affaires étranges qui lui sont étrangères, ne soit présent lors de son entretien avec l’Émir du Koweït. Pour ce faire, il a demandé qu’il y ait un drogman koweïtien, alors que Mohamed Elamine Soeuf parle arabe, même s’il s’agit d’un arabe primaire et scolaire. C’est ce qui s’est passé.

Ne nous cachons pas derrière le petit doigt. Admettons la vérité. Celle-ci est très simple dans sa complexité: la diplomatie comorienne est à vau-l’eau, et d’aucuns s’interrogent sur le sérieux du bambochard Assoumani Azali Boinaheri. Mesdames et Messieurs, même les Conseillers de Bête-Salam disent entre eux et loin des oreilles indiscrètes que leur chef est victime d’une forme de dégénérescence mentale impossible à guérir. Ceci est d’autant plus vrai qu’un dirigeant en visite à l’étranger et qui, devant des dirigeants étrangers, montre sans le moindre complexe qu’il ne fait confiance à aucun de ses compatriotes et collaborateurs trahit un malaise profond et une paranoïa maladive. C’est très, très, très grave et inquiétant. À Beït-Salam, ça jase et daube sec, et on ne parle que de l’incurabilité de la grave maladie qui détruit inexorablement le dictateur de Mitsoudjé. C’est le début de la fin.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Jeudi 5 avril 2018.

Powered by Comores infos