You are here: Home » Actualités » Azali Assoumani et Ahmed Sambi: pacte de la mort

Azali Assoumani et Ahmed Sambi: pacte de la mort

Azali Assoumani et Ahmed Sambi: pacte de la mort

Voici le pacte de sang et de mort conclu entre les 2 «ex»

Par ARM

  Dans ses meetings, le vendeur de rêves insensés Ahmed Sambi a juré au nom de Dieu qu’il apportait sans conditions son soutien au danseur de bumping de rue Azali Assoumani lors du deuxième tour de l’élection présidentielle. Or, aujourd’hui, nous avons sous nos yeux une page de l’accord diabolique conclu par les deux anciens et mauvais Présidents, une page incluant les points 5 à 10 de leur pacte de sang et de mort. Lisons la teneur de ce texte diabolique et comprenons une bonne fois pour toutes que ces deux hommes ne veulent pas du bien pour les Comores. Lecture, Mesdames et Messieurs.

  «5.- Le Colonel Azali Assoumani s’engage à ouvrir une enquête contre l’exécutif pour auditer les comptes publics de l’État et surtout les dons extérieurs, notamment la gestion de la manne financière octroyée à l’Union des Comores par le Royaume de l’Arabie Saoudite. Il s’engage à relancer les projets issus de la conférence de Doha de mars 2010 sur l’investissement aux Comores.

  6.- Il s’engage à soutenir un candidat Juwa à l’élection primaire de 2021 dans l’île d’Anjouan et à faire campagne au profit du candidat Juwa à l’élection des Gouverneurs de l’île autonome de Ngazidja en 2021.

  7.- Il s’engage à attribuer un portefeuille ministériel régalien au parti Juwa ainsi que deux Directions générales des sociétés d’État stratégiques.

  8.- Il s’engage à rétablir les relations diplomatiques entre l’Union des Comores et la République islamique d’Iran dans les 10 mois qui suivront son investiture.

  9.- De son côté, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi s’engage à soutenir le candidat Azali Assoumani à l’élection générale du 10 avril prochain et à faire campagne à ses côtés sur l’ensemble du territoire national.

  10.- Un Comité de suivi commun sera mis en place autant que besoin pour faire le suivi et assurer la mise en œuvre effective des termes du présent protocole d’accord.

Moroni, le 1er avril 2016

Signé: Azali Assoumani

Signé: Fahmi Saïd Ibrahim

Signé: Ahmed Abdallah Mohamed Sambi».

  Il va sans dire que ce texte maléfique constitue une preuve absolue des malheurs que les deux anciens et mauvais Présidents veulent causer aux Comores. Il doit instruire les Comoriens et la communauté internationale sur le danger mortel que constituent les deux hommes contre les intérêts des Comores et contre la paix et la sécurité dans le monde. En même temps, les Mohéliens de Beït-Salam doivent comprendre que leurs manœuvres infantiles et stupides ne pouvaient que donner aux deux revanchards arrogants l’occasion de persécuter inutilement le Président Ikililou Dhoinine et ses deux Vice-présidents que sont Mohamed Ali Soilihi et Nourdine Bourhane par simple haine et par un esprit de vengeance très éloigné des objectifs d’un véritable audit de comptes publics. Mais, les deux hommes n’auront plus l’occasion de faire du mal aux Comores. Les maux qu’ils ont provoqués par le passé sont déjà suffisants. Ça suffit!

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 26 avril 2016.

Powered by Comores infos