You are here: Home » Actualités » Azali Assoumani, ses séides et l’argent sale à Anjouan

Azali Assoumani, ses séides et l’argent sale à Anjouan

Azali Assoumani, ses séides et l’argent sale à Anjouan

Paroxysme de la peur de l’élection partielle chez le putschiste

Par ARM

  Azali Assoumani a vraiment peur en ce moment. Il a très peur parce qu’il a compris que le pays était en train de s’acheminer vers l’élection partielle dans les 23 bureaux de vote d’Anjouan et de Wanani (Mohéli), où ses hommes ont empêché 6.600 à 11.000 électeurs d’accomplir leur devoir constitutionnel et civique, et donc de participer à l’élection de leur chef d’État. Et là, comme à leur habitude, le Colonel putschiste et ses protecteurs mohéliens de Beït-Salam ont dépêché des hommes munis de glacières d’argent pour aller demander aux électeurs d’Anjouan de ne pas accepter la tenue d’une élection partielle là où les hommes d’Azali Assoumani ont tout saccagé pour empêcher que ces 23 bureaux de vote favorables à Mohamed Ali Soilihi abritent le scrutin. En d’autres termes, Azali Assoumani et ses Mohéliens de Beït-Salam continuent à manier l’argent et la terreur pour tenter d’échapper au verdict des urnes. Ils savent que la tenue de cette élection partielle va mettre fin à une sinistre farce qui n’amuse pas. En tout cas, lui et ses hommes doivent se préparer à des surprises parce que leurs manœuvres d’intimidation et de terreur aux Comores vont bientôt avoir une fin, et cette dernière va venir de là où ils ne s’attendent pas.

  Et comme dit Dieu dans le Coran

«Que les deux mains d’Abû Lahab périssent et que lui-même périsse!

Ses richesses et tout ce qu’il a acquis ne lui serviront à rien.

Il sera exposé à un feu ardent

Ainsi que sa femme, porteuse de bois,

Dont le cou est attaché par une corde de fibres».

(CXI, Al-Massad, 1-5).

  Si nous avons la patience d’attendre, et même si à Beït-Salam, on écoute certains appels téléphoniques, on verra que, comme disait Charles de Gaulle, «le futur a un très long avenir».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 18 avril 2016.

Powered by Comores infos