You are here: Home » Actualité » Azali défie les États-Unis et les accuse du mal et du pire

Azali défie les États-Unis et les accuse du mal et du pire

Azali défie les États-Unis et les accuse du mal et du pire

Les États-Unis et l’Arabie Saoudite ont-ils besoin de lui?

Par ARM

       Le tyran fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri, soldat lâche et indigne, se comporte toujours en épouse de brancardier qui veut copiner avec la femme du Général et prendre le thé avec elle. Il ne connaît pas ses propres limites. Sombre dictateur sanguinaire d’une sombre dictature tropicale incapable de fabriquer un cure-dents et une brique en ciment, il s’est toujours vu en Président d’une grande puissance devant traiter d’égal à égal avec chaque dirigeant des vraies et grandes puissances. Suite à l’élection de Joseph Robinette Biden dit Joe Biden à la Présidence des États-Unis, le chien enragé de Mitsoudjé lui avait adressé un confus message de félicitations et lui avait fait part de sa volonté de «travailler avec lui». Il veut «travailler» avec le Président de la première puissance du monde pour faire quoi? Joe Biden n’a pas de projet de vol d’argent, d’étouffement, emprisonnement, assassinat et exil des opposants, de fraude électorale et d’autres actes anticonstitutionnels, illégaux et immoraux.

Pis, la «diplomatie» de Mitsoudjé se paie le luxe de publier un communiqué pour insulter les États-Unis car ils ont rendu public un Rapport officiel réaffirmant la culpabilité du Prince héritier assassin et ignorant Mohamed Ben Salmane de sinistre mémoire dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi le 2 octobre 2018 dans le Consulat saoudien à Istanbul, Turquie.

Le communiqué de la honte

Sur la forme, ce communiqué est sans crédibilité par ses multiples fautes de français: «islam» au lieu de «Islam», «Altesse Royal» au lieu de «Altesse Royale», «salmane» au lieu de «Salmane», «dans son rôle de leadership» au lieu de «dans son leadership» ou «dans son rôle de leader», «golfe» au lieu de «Golfe» ou «golfe Persique» ou «golfe Arabo-persique»…

Sur la forme, depuis quand la «Justice et tribunaux» du gouvernement du Hedjaz sont-ils crédibles et surtout au point de juger les assassins sous les ordres de l’assassin Mohamed Ben Salmane? On croit rêver. En quoi «le rôle central» du gouvernement du Hedjaz permettrait à ses dirigeants de tuer de manière barbare un journaliste et d’en faire disparaître le corps dans un de ses consulats? Depuis quand le Hedjaz lutte contre le terrorisme alors que c’est lui qui soutient les groupes les plus violents opérant dans le monde? Comment le Hedjaz peut-il être «pour le maintien de la paix et de la stabilité» tout en mettant à feu et à sang le Yémen, se faisant désapprouver par son allié que sont les États-Unis?

La dictature de Mitsoudjé soutient la dictature, le terrorisme et l’obscurantisme en disant «soutenir toute initiative allant dans le sens du renforcement de l’Arabie Saoudite dans son rôle de leadership dans le monde en général et la région du golfe en particulier». Ce communiqué tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne soutient pas une sombre dictature médiévale quand elle a admis avoir tué, même en renvoyant la responsabilité de la tuerie à des seconds couteaux, alors que ceux-ci n’ont aucun pouvoir, ni moyens, pour se déplacer du Hedjaz jusqu’en Turquie dans un avion spécial. Soyons sérieux, voyons!

La dictature de Mitsoudjé, mendiant les pétrodollars du Hedjaz, rampe devant les misérables dictateurs saoudiens. La rupture des relations diplomatiques entre les Comores et le Qatar en juin 2017, à la demande des Al-Saoud et pour de l’argent, a été un crime. Même la Somalie, pays sans État depuis 1991, avait refusé le diktat saoudien. Mais, pour mendier les pétrodollars des Al-Saoud, le dictateur de Mitsoudjé ne recule devant aucune honte, accusant aujourd’hui du pire les États-Unis, qui sont dans le vrai. Que va faire un dictateur inculte dans la mésentente entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite? Cette mésentente le regarde-t-il?

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 5 mars 2021.

Powered by WPeMatico