You are here: Home » Actualité » Azali et les «Taliban» sont de même père, de même mère

Azali et les «Taliban» sont de même père, de même mère

Azali et les «Taliban» sont de même père, de même mère

Ils terrorisent les populations par leur violence et extrémisme

Par ARM

       Lors de la première kleptocratie du putschiste Assoumani Azali Boinaheri (1999-2006), les «écoles coraniques» financées par les «Taliban» pour l’endoctrinement des jeunes Comoriens à des fins terroristes poussaient comme jardin au printemps. La junte militaire disait aux partenaires étrangers qu’elle fermait ces «écoles», mais, sensible à l’argent du trafic du pavot (drogue) des «Taliban», elle favorisait ces écoles du fanatisme et du terrorisme dans une débauche d’hypocrisie, de duplicité, de double langage et d’irresponsabilité. Le fugitif international Hamada Madi Boléro était chargé de mentir à la communauté internationale sur le sujet. Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont de même père et de même mère, et comme dit aux Comores, «ils sont père un, mère une».

1.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont des adeptes de la violence et ne croient qu’à la violence, la fraude et la prise du pouvoir par la violence.

2.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» règnent par le fanatisme, la terreur, la violence, l’intolérance et le rejet de l’autre.

3.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont tellement obscurantistes et obtus qu’ils favorisent la médiocrité contre l’expertise, la compétence et le mérite.

4.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» terrorisent tellement les populations que celles-ci les fuient vers l’étranger, de peur d’être tuées par ces fous maudits.

5.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» répriment et oppriment tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Ils sont les chantres sanglants de la «pensée unique».

6.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» instrumentalisent l’Islam à des fins de pouvoir, font de l’Islam leur fonds de commerce, ont une interprétation erronée du Saint Coran, et mêlent Dieu à leurs soif inextinguible de pouvoir, d’argent sale et de sang, justifiant leur dictature par leur interprétation fallacieuse du Saint Coran et de la Sounna.

7.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» n’ont aucun respect pour la vie, la liberté, le Droit, l’État de Droit, la démocratie et l’être humain.

8.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» croient qu’il est possible de se placer à la tête d’un pays contre son peuple, en se coupant de lui, en se faisant détester et rejeter de lui de manière violente, totale, définitive et entière.

9.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» terrorisent tellement la population par leur sauvagerie et leur barbarie que si les avions qui sont aujourd’hui à l’aéroport de Kaboul, Afghanistan, pour évacuer les gens vers l’étranger, se posaient aux aéroports des Comores, on aurait assisté aux mêmes scènes de panique et envie de partir.

10.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» n’ont aucun projet de société, et ne sont intéressés que par le pouvoir pour le pouvoir, l’argent sale et le sadisme envers des populations en détresse. Leurs méthodes sont très éloignées de la gestion publique et de la bonne gouvernance.

11.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont incapables de se demander pourquoi ils font fuir les populations, pourquoi ils sont détestés par les peuples et ne peuvent pas s’interroger sur le bien qu’ils feraient aux peuples en s’éloignant du pouvoir.

12.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont pour le terrorisme, et le favorisent. Les «Taliban» sont officiellement des terroristes, et leur acolyte comorien emprunte leurs méthodes et fournit des passeports comoriens aux terroristes transfrontaliers.

13.- Le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et les «Taliban» sont soutenus par les dictatures médiévales et poussiéreuses des Émirats Arabes Unis et d’Arabie Saoudite.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 27 août 2021.

Powered by WPeMatico