You are here: Home » Actualités » Azali refuse de payer les fonctionnaires de Ngazidja

Azali refuse de payer les fonctionnaires de Ngazidja

Le gouvernement central cherche t-il à asphyxier financièrement l’île autonome de Ngazidja pour qu’elle se soumette? Les fonctionnaires du gouvernorat n’ont toujours pas reçu leur salaire du mois de juillet.

A l’origine de ce blocage, une lettre du ministère de la fonction publique de l’Union, qui exige que le gouvernorat transmette le fichier de leur système de paiement, c’est à dire le logiciel GISE (Gestion Intégrée des structures et des Effectifs).

L’administration de l’île autonome a opposé un refus catégorique à cette requête du gouvernement. Résultat, les fonctionnaires insulaires ne sont toujours pas payés.

Selon Issihaka Mdoihoma, commissaire à la fonction publique de Ngazidja, cette mesure est de nature politique. C’est une vengeance à peine voilée du président Azali Asssoumani à l’encontre du gouverneur Hassani Hamadi qui s’oppose à l’application de la nouvelle constitution.

Le Commissaire en veut pour preuve, le fait que le gouverneur mohelien Fazul étant favorable à la réforme constitutionnelle, les fonctionnaires du gouvernorat de Moheli ont été payés sans avoir transmis le fichier demandé.

Avec la nouvelle constitution, les îles autonomes perdent de nombreuses compétences en faveur du gouvernement central. Les Comores vont à contre-sens de la marche de l’Histoire.

Alors que dans le monde, la tendance est à la dévolution de compétences aux entités régionales et à plus de fédéralisme.

Nous nous dirigeons vers la forme étatique la plus centralisatrice, l’état unitaire. Les entités insulaires seront poings et mains liés et risquent de devenir l’ombre d’elles-mêmes.

Powered by Comores infos