You are here: Home » Uncategorized » Bellou a volé les billets de pèlerinage pour militaires

Bellou a volé les billets de pèlerinage pour militaires

Bellou a volé les billets de pèlerinage pour militaires

Il fait voyager famille et belle-famille même de France

Par ARM

      Bellou dit Idi Amine Dada ou «Tête de Bélier» est devenu un voleur de billets d’avion de pèlerinage pour les militaires. Il s’agit de billets entièrement pris en charge par l’Arabie Saoudite, pays habitué à offrir des bonbons Pecto, des Carambars, mais aussi des nattes et de l’encens pour mosquées à des dirigeants étrangers sous-développés sur les plans intellectuel et mental, dévoyés, incultes et incapables de faire des demandes en rapport avec des projets de développement économique et social. Ce qui est vraiment méchant, c’est que Bellou est devenu l’homme qui «ne pardonne pas» un centime. Il vient de voler l’argent des personnes chargées de la préparation des festivités du 42ème anniversaire de l’indépendance des Comores. Quand ces personnes ont voulu protester, Bellou et sa bande de voleurs (Mohamed Abdou Mbechezi, Saïd Ahmed Saïd Ali, etc.) avaient eu recours aux injures et aux menaces.

      Cette fois-ci, ce sont les billets d’avion pour le pèlerinage des militaires et de leurs familles qui ont fait les frais de sa kleptocratie légendaire, cette kleptocratie qui l’ont placé dans les parages du kleptocrate Azali Assoumani Boinaheri et du repris de justice Idaroussi Hamadi dit «Tonton-m’a-dit», le petit épicier aigri de Mitsoudjé, qui s’était signalé lors de la première kleptocratie de son tonton (1999-2006) par des vols d’argent et de matériel au ministère de la Production avant que Bellou ne fasse un faux témoignage en sa faveur.

Tout a été fait pour que les militaires ne soient pas au courant du vol commis par Bellou de la manière ignoble et ignominieuse que l’on sait, mais comme on sait, aux Comores, tout secret a l’habitude de se transformer en secret de Polichinelle. Du coup, c’est la grogne du côté des soldats, qui cherchent la meilleure occasion pour faire la peau au voleur qui leur a volé et qui fait honte à l’honorable ville de Foumbouni, où on a le sens de l’honneur et de la dignité. La kleptocratie de Bellou est vécue à Foumbouni comme une injure faite à la Perle du Sud, la ville qui, le vendredi 1er septembre 2017, en pleine tentative d’interdiction de la célébration de l’Aïd Al-Kabir, a dit au dictateur de village Azali Assoumani Boinaheri et à son Mufti défroqué et mendiant que «nous autres Foumbouniens, on ne nous donne pas des ordres». Honorables et adorables Foumbouniens.

En 2016 et en 2017, Bellou a fait voyager vers l’Arabie Saoudite toute sa famille, sa belle-famille et les époux de ses sœurs, même ceux vivant en France. Bellou a volé les billets des militaires pour faire voyager vers l’Arabie Saoudite même des membres de sa famille à qui il avait offert des billets d’avion pour aller se moquer de Dieu en Arabie Saoudite en 2016. La chose aurait pu plaire à Foumbouni s’il n’y avait pas eu vol. Plus grave encore, Bellou a commis l’irréparable depuis qu’il a entrepris de diviser sa propre famille, en chassant de l’Armée l’officier Abdillah Maturafi, un membre de sa famille, au prétexte que ce dernier avait une sympathie discrète pour les candidats Mohamed Ali Soilihi et Aby en 2016. Bellou a achevé de dégoûter le Tout-Foumbouni en utilisant le frère surnommé Garçon contre Abdillah Maturafi. À l’heure qu’il est, Garçon se la coule douce en Arabie Saoudite aux frais de la Princesse – parmi les 15.000 Princes et Princesses d’Arabie Saoudite.

Oui, la transformation de Bellou en voleur de poules ne plaît pas à Foumbouni, ville de prestige, fierté et honneur, qui a eu tout le mal du monde pour gérer les excentricités et extravagances vestimentaires du veau à deux têtes et qui doit s’occuper actuellement de sa kleptomanie. Les Foumbouniens n’aiment pas les voleurs.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 4 septembre 2017.

Powered by Comores infos