You are here: Home » Actualité » Bellou et Saïd Chayhane dans l’opposition. En silence

Bellou et Saïd Chayhane dans l’opposition. En silence

Bellou et Saïd Chayhane dans l’opposition. En silence

La frustration des deux voleurs et fascistes est explosive

Par ARM

       Au feu! Au feu!

Bellou Magochi n’est plus Directeur du Cabinet du dictateur Assoumani Azali Boinaheri chargé de la Défense. Désormais, c’est un certain «Docteur Daniel Ali Bandar» qui est le Directeur du Cabinet du tyran de Mitsoudjé, mais sans la Défense. En d’autres termes, Bellou Magochi est toujours à Beït-Salam et s’occupe uniquement de «Défense». Mais, il n’est lui-même. Il est devenu un mort-vivant. Sa copine s’en plaint parce qu’elle fait les frais de sa frustration. C’est que Bellou Magochi ne prend plus ses appels, et quand il les prend, c’est pour jurer qu’il va la rappeler, la pauvre. Après, il ne rappelle pas. Il faut comprendre la douleur de la pauvre copine. On compatit. Oui, on compatit. En public, Bellou Magochi affiche sa sérénité et son optimisme. En privé, il se lâche et parle de trahison, n’hésitant pas à égrener tous les mensonges, tous faux témoignages devant les juges, et toutes les injures qu’il a proférés pour le dictateur Assoumani Azali Boinaheri et son neveu Daroussi Hamadi dit «Tonton-m’a-dit». Il tient des propos tellement durs contre son chef et la dictatrice Ambari Darouèche qu’on a l’impression qu’il va s’autoproclamer chef des Mabedja et mener les marches pacifiques de protestation dans la rue.

La frustration morose est la même pour le baby-sitter Saïd Ali Saïd Chayhane, qui a été le plus gâté de tous les membres de l’entourage du dictateur parce qu’il a accepté d’être la «Nounou d’enfer» de son chef auprès de bébé. Il a été nommé Directeur de la Douane sans avoir le grade d’Inspecteur des Douanes, Directeur de la campagne électorale de son chef en 2016 même si le vrai titulaire du poste était Monsieur Cousin Haïdar Souef, et a été ministre de mai 2016 à juillet 2021 pour biberon tendu à bébé, pour seins donnés à bébé, pour les bavoirs, pour les couches et pour acceptation de la double vie de Madame. Il vient d’être éjecté du gouvernement, et parle très bien mal contre son chef. Lui aussi crie à la trahison. S’il n’est pas nommé quelque part tout de suite pour continuer à voler les Comoriens, demain, il sera à la tête des Mabedja pour défiler contre la dictature dont il a été un des animateurs les plus fanatiques, même s’il était taiseux.

Au secours! Au secours!

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Samedi 4 septembre 2021.

Powered by WPeMatico