You are here: Home » Actualité » Bellou Magochi, victime d’un futur recentrage familial

Bellou Magochi, victime d’un futur recentrage familial

Bellou Magochi, victime d’un futur recentrage familial

Nour-El-Fatah, fils d’Azali, futur ministre de la Défense?

Par ARM

       Les tractations sont en cours. Elles vont bon train. Des rencontres sont discrètement et même clandestinement organisées pour discuter sur le changement du «gouvernement». Cette fois-ci, tous les proches de la dictature se sont mis d’accord sur une chose: il faut changer le «gouvernement» en profondeur. Certains sont en train de «convaincre» le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali, petit-fils de Boinaheri, qu’il faut nommer des jeunes et rajeunir la bande autour de lui. La seule vraie nouveauté, par contre, c’est le fait que le nom de Nour-El-Fatah, fils du dictateur fou et terroriste Assoumani Azali, petit-fils de Boinaheri, à qui personne ne connaît et ne reconnaît une quelconque expertise ou compétence, est régulièrement cité pour le poste de ministre de La Défense afin d’assurer les arrières de papa et de la familia. C’est du classique dans certaines dictatures d’Afrique. Dès lors, Bellou Magochi sera dépouillé de toutes ses prérogatives en matière de Défense. Il restera Directeur de Cabinet dans un sens classique, et encore, ou tout simplement, au mieux ou peut-être, Conseiller spécial, sans rien de… spécial. Le pauvre chéri… Lui qui a tant donné en matière d’insultes et de menaces de mort.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mercredi 5 mai 2021.

Powered by WPeMatico