You are here: Home » ACCUEIL » Bilan de 4 jours de la nouvelle année 2021: Trois corps retrouvés sans vie le jour de l’an

Bilan de 4 jours de la nouvelle année 2021: Trois corps retrouvés sans vie le jour de l’an

Du 31 décembre 2020 au 1er janvier 2021, trois corps ont été retrouvé sans vie, l’un à Moroni à la Coulée de Lave, d’autres au large de Bambao ya Mbwani et à Domoni ya Ndzuani

À  la veille du nouvel an, des corps ont été découverts sans vie dans différents lieux du pays. À Moroni, à la Coulée de Lavce (quartier Pam), un corps sans vie a été retrouvé dans la matinée du 1er janvier. Le lieutenant Yasser Sidi, commandant de compagnie (Ngazidja) a annoncé qu’il s’agit «d’un jeune du quartier San-fil dénommé, Ahmed Youssouf». Une enquête a été ouverte et la gendarmerie a fait des «perquisitions et plusieurs personnes sont arrêtées», affirme-t-il. 
Autre événement de ces derniers jours, le vendeur ambulant des parfums Abdoulkarim alias «marashi mema» a été heurté par une voiture dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Il a été emmené à El-maarouf, vers 2 h du matin par les gendarmes.
 
Le commandant de la compagnie de Ngazidja a fait savoir qu’ils n’ont pas pu identifier le chauffeur. A Ndzuani, un homme a été retrouvé mort près de la poste de Domoni, au centre-ville.Le commandant de la brigade de Domoni, Ahmed Maoulida (Major Akim) a confié à Al-watwan que «c’est un vieux de plus de 80 ans qui serait originaire de Ngazidja. Il avait des problèmes mentaux et dormait généralement dans la rue». Major Akim atteste que «personne ne connait son nom jusqu’à maintenant». Il a été enterré vers 23h à Domoni vendredi dernier.

Dans le Bambao ya mbwani, c’est le corps de l’ancien ministre, Bacar Mdoihoma, qui a été retrouvé sur les côtes. Le lieutenant Yasser Sidi a confirmé que ce corps est bien celui de l’ancien ministre de l’Agriculture, originaire de Sambambodoni. Le corps a été transféré́ à l’hôpital El-maarouf où les médecins ont constaté le décès.» Ce sont des pêcheurs qui ont découvert le corps, ils ont immédiatement alerté les habitants, et nous nous sommes rendus sur place avec des éléments de la sécurité civile», a confirmé à Al-watwan un agent de la Brigade de recherches rencontré au Service des urgences. Le regretté, qui vivait à Moroni à proximité de l’hôtel Le Retaj aurait été́ emporté par une vague alors qu’il se baignait dans une minuscule crique située sur le rivage à quelques mètres de son domicile. Après des heures d’attente, sa famille a donné l’alerte. Des plongeurs avaient été́ mobilises à sa recherche depuis jeudi 31 décembre en milieu de journée.

Bacar Mdoihoma, âgé́ de plus d’une soixantaine d’années, est un inspecteur des impôts, ancien ministre de l’Agriculture sous le régime du président Saïd Mohamed Djohar. 
Bacar Mdoihoma a été à l’origine en 1994 du projet Aieb (Appui aux initiatives économiques de base) financé par le Fida (Fonds international pour le développement agricole), lequel projet a abouti, trois ans après en 1997, à la naissance de la première Mutuelle d’épargne et de crédit ya Komori (la Meck-Moroni) avec comme objectif de soutenir les exploitants agricoles exclus du système bancaire classique. Il avait occupé́ les fonctions de directeur général des impôts (Dgi) de Ngazidja au milieu des années 2013 et 2015.Le chef de l’Etat, Azali Assoumani et le ministre des Finances, Said Ali Said Chayhane, ont présenté, hier, leurs condoléances à la famille du défunt.

Chamsoudine Saïd Mhadji – Al-watwan

Powered by WPeMatico