You are here: Home » Actualités » BOLERO, LE BEETHOVEN DE LA FOURBERIE

BOLERO, LE BEETHOVEN DE LA FOURBERIE

BOLERO, LE BEETHOVEN DE LA FOURBERIE

Selon le philosophe Nietzsche, un menteur est un génie qui invente des scénarios et des fausses histoires, un véritable vendeur de rêve. Et que dire la vérité est considéré comme une faiblesse intrinsèque. Le Dr. Riziki a, tout à fait, raison de dépeindre le portrait de M. Ali Madi Boléro comme étant un super artiste, doué et possédant des qualités extraordinaires.
Cet homme qui, à l’âge de 7 ans, a inventé une guitare à l’aide des fils de pêche et ses amplificateurs à 10 ans à l’aide des ustensiles de cuisine a tout d’un vertueux, un artiste aux talents hors normes.
ARM a raison de faire découvrir aux comoriens que le directeur de cabinet est un artiste né qui, depuis son berceau de Boingoma jusqu’à Paris, il engrange les prix du mérite. Mais ARM a omis de nous préciser que si BOLERO est un excellent artiste auréolé des prestigieux prix en musique, il est paradoxalement le mauvais politicien qui n’a jamais réussi à développer la culture comorienne qui est si riche.
Et pour cause, le manque de patriotisme dont il fait preuve, l’a conduit à sacrifier la nation, à démanteler les frontières de son pays, tout ça en faveur de son plan carrière.
N’est-ce pas cet homme qui, sous lé mandat d’AZALI, a signé le protocole de principe autorisant l’Île comorienne de Mayotte à participer aux jeux de l’Ocean Indien -JOI en tant qu’Entité détachée du giron comorien.
N’est-ce cet homme qui l’Été dernier, a autorisé les Majorais à défiler à Saint-Denis, capitale de l’Île de la Réunion, sous le drapeau tricolore ?
N’est-ce pas le même homme qui a fait invalider l’organisation des jeux de l’océan au détriment des Comores, son propre pays, favorisant ainsi l’ile Maurice ?
En réalité, les propos de cet homme ne peuvent être crédibles, vue ses antécédents truffés de mensonges. Il y a plus de 6 mois, il lançait la polémique, comme quoi SAMBI, à la tête d’une délégation composée des terroristes déguisés en homme d’affaires, aurait séjourné à Madagascar? Sur cette affaire, les Comoriens ont besoin de connaître la vérité.
De la part d’un ministre malgache que je ne citerai pas son nom, BOLERO aurait écrit une lettre à la présidence malgache au nom du Gouvernement comorien, dans laquelle, il demandait aux autorités malgaches de ne pas recevoir l’ancien président, SAMBI. Mais par courtoisie, les autorités n’ont pas donné suite à cette missive.
Pour rappel, BOLERO a écrit qu’il était en mission à Madagascar accompagné d’une forte délégation au cours de laquelle, il a était reçu par l’Ambassadeur des U.S.A et de la Russie. Selon lui, au cours de leur audience, l’Ambassadeur russe aurait déclaré devant tous les invités que Me Fahmi a rencontré l’ambassadeur Russe à Paris, il y a de cela des mois, pour solliciter un financement pour sa campagne électorale. Et, le diplomate russe lui a répondu: « Ce n’est pas vous qui soutenez la candidature de SAMBI ? Et la réponse de Fahmi , « oui mais SAMBI ne sera jamais candidat car il est Anjouanais et que moi je suis Grand-comorien, a-t-il rapporté »
M.BOLERO. Comment se-fait-il qu’un diplomate, de surcroit russe, peut-il être aussi imprudent ou inéxpérimenté au point de raconter les secrets sa chancellerie à une délégation étrangère et surtout en présence d’un diplomate américain? Serait-il entrain de donner une conférence de presse ?
Franchement, je crois qu’il y a une ombre d’enfumage dans cette histoire. Je crois que notre ami a étudié en ex-URSS mais il a manqué d’apprendre les stratèges et les coups bas des Russes. Bien sur, nous ne sommes dupes de ne pas comprendre que le but recherchait ici est de diviser SAMBI et Fahmi, mais c’est peine perdu car Fahmi n’est pas IKILIOU , n’est pas MSAIDIE et n’est pas BOLERO. Il est au-dessus de la mêlée.
Le même BOLERO a déclaré que le peuple comorien a atteint une maturité parce qu’il ne s’est pas manifesté suite à la décision de la Cour Constitutionnelle invalidant la candidature de l’ancien président SAMBI. Mais de qui se moque-t-on ? Attendait-il que le peuple se jette dehors pour manifester ? A-t-il oublié que ce même peuple n’était pas descendu dans la rue lorsque l’armée avait reçu l’ordre d’envahir l’Assemblée Nationale ou lorsqu’ils ont empêché certains élus de la République d’accéder à l’Hémicycle? C’est un peuple résigné qui a baissé les bras depuis longtemps. C’est vrai que tu es un génie !


Mbadakome
 

Powered by Comores infos