You are here: Home » Actualité » Boléro mendie l’aide de la glorieuse opposition de Mohéli

Boléro mendie l’aide de la glorieuse opposition de Mohéli

Boléro mendie l’aide de la glorieuse opposition de Mohéli

La «Députée» Chamina Mohamed le cache sous ses pagnes

Par ARM

       Sur le tract épique, historique et anthologique «Kala Wa Dala» de mai 2014, les jeunes de Djoiezi, respectables animateurs des intrigues sociopolitiques à Poteau Central, ont écrit: «Boléro, Directeur de Cabinet à la Défense, surnommé Dracula. C’est un fantôme, un caméléon, un escroc, un menteur. Il n’a pas d’identité fixe, il change en fonction du pouvoir. Ses alliés (Moishikundi wayi conteneri ya banatacha) Le petit groupuscule qui se réunit devant le conteneur du père de Natacha» (Youssoufa Madi, de Djoiezi)] ne le soutiennent plus, ils le haïssent. Ce Monsieur n’est ni un Mohélien, ni un Grand-Comorien vu ses mentalités (moyenne: 0,5/20). Mention: Traître».

Ces prestigieux et glorieux jeunes de Djoiezi sont de nouveau très fâchés contre le fugitif international Hamada Madi Boléro. Ils regrettent de n’avoir pas mentionné sur leur fameux tract que le surnom le plus usité du fugitif international Hamada Madi Boléro est Makridine, «Le Religieux de la Magouille». Le personnage aime tellement les magouilles que, à l’époque où il n’y avait pas de réseau de téléphone portable à Hagnamoida, on l’y avait vu «parler» sur son téléphone portable tranquillement. Avant son recrutement en octobre 2012 par Ikililou Dhoinine, il se cachait dans le coffre d’une voiture aux vitres teintées pour entrer à Bête-Salam, où il recevait toujours un appel téléphonique d’un «chef d’État étranger»: avant de se faire enfermer dans le coffre de la voiture, il demandait à un complice de l’appeler à tel moment. Après, il déclarait: «C’était le Président Mikheil Saakachvili qui m’appelait. Nous avons étudié ensemble en ex-URSS. Il me parlait d’un coup d’État qui vise notre pays…».

Il n’est pas «le Religieux de la Magouille», mais son «Créateur émérite». Après la fin misérable de son mandat de secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), il s’est rendu à Mohéli. Il monta un groupe conduit par la «Députée» Chamina Mohamed, qui l’accueillit à «l’Aéroport» pour prouver sa «popularité» et «le soutien des Mohéliens». Il disait ne pas être intéressé par le ministère des Affaires étrangères, mais a demandé à la «Députée» Chamina Mohamed de quémander pour lui le soutien de l’opposition mohélienne.

La chose fait rire. En Grande-Comore, Idaroussi Hamadi dit «Tonton-m’a-dit», le neveu du tyran Assoumani Azali Boinaheri et prétendu secrétaire général du gouvernement, Bellou Magochi, Directeur du Cabinet du dictateur chargé de la Défense, et Saïd Ali Saïd Chayhane, le «ministrillon» des Finances sans argent chargé d’élever les bâtards de son dictateur, organisent l’assassinat du fugitif international Hamada Madi Boléro. À Mohéli, Chabouhane Baguiri et Bianrifi Tarmidhi, naguère alliés infidèles du fugitif international Hamada Madi Boléro, ont juré d’écraser le «Religieux de la Magouille», et l’ennemi héréditaire Mohamed Saïd Fazul dit Babadi ou «Mtsouzi Poitra» («Sauce épaisse»), semblant de «Gouverneur» de Mohéli, fait des gris-gris pour qu’il ne soit jamais nommé ministre des Affaires étrangères.

La «Députée» Chamina Mohamed a contacté des opposants mohéliens, qui ont craché par terre et raccroché rageusement le téléphone quand a été mentionné le soutien à apporter à l’ingrat haineux qu’est le fugitif international Hamada Madi Boléro. En 2018, ce dernier avait refusé de recevoir la délégation de Djoiezi qui voulait lui signaler que les 2 jeunes Mohéliens arrêtés à la demande du «panafricaniste» Saïd Larifou pour les clous sur la piste de «l’Aéroport» de Mohéli étaient de innocents qu’il fallait sauver. Aujourd’hui, qu’il oublie les Mohéliens, comme les Mohéliens l’ont oublié. Il est un Mohélien circonstanciel de temps.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 20 septembre 2020.

Powered by WPeMatico