You are here: Home » Actualité » Boléro: «Oubliez Anjouan-2021, attendez Mohéli-2026»

Boléro: «Oubliez Anjouan-2021, attendez Mohéli-2026»

Boléro: «Oubliez Anjouan-2021, attendez Mohéli-2026»

Les calculs de rat de H. Madi Boléro énervent les Mohéliens

Par ARM

       Poteau Central, le mythique haut lieu des intrigues sociales et politiques de Djoiezi, est plongé dans une colère froide. Les animateurs des discussions sur la place historique n’ont pas compris pourquoi le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro s’acharne à rester dans les magouilles stupides qui lui ont valu l’horrible surnom de «Makridine», «Le Religieux de la Magouille». Le discours du fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro est de plus en plus insupportable, et cet hurluberlu déplaît de plus en plus à Mohéli. Alors que le peuple comorien est entré en phase finale dans la lutte qui doit faire chuter le dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri dans la violence sanglante, le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro ose dire les mots suivants aux Mohéliens, partout où il passe: «Oubliez Anjouan-2021, attendez Mohéli-2021». Le discours «explicatif» d’ivrogne qu’il prononce après relève de la pure folie furieuse, parce que, pour lui, il est possible d’arriver à Mohéli-2026 sans passer par Anjouan-2021. Les Mohéliens ont compris le message:

1.- Le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro est favorable à l’éclatement des Comores par la sécession d’Anjouan à la suite d’une nouvelle crise séparatiste, comme cela avait été le cas lors du divisionnisme des années 1997-2008. Pour lui, les Anjouanais et seulement les Anjouanais doivent se battre pour Anjouan-2021. En d’autres termes, pour lui, Anjouan-2021 est une affaire anjouanaise, une affaire entre Anjouanais, étant entendu que les Mohéliens n’ont pas à s’en mêler. Dès lors, dès que l’île d’Anjouan va se mettre en rébellion, son dictateur fou et terroriste Assoumani Azali Boinaheri et lui-même sont prêts à réduire les Comores à la Grande-Comore et à Mohéli, comme cela avait été le cas en 1999-2006, quand le duo infernal alimentait le terrorisme séparatiste anjouanais en idées de divisionnisme, en armes et en argent sale.

2.- Dans ses calculs de rat, le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro croit que Mohéli peut avoir Mohéli-2026 sans qu’Anjouan ne puisse avoir Anjouan-2021. Comment? Parce que, pour lui, les Comores vont se passer d’Anjouan.

3.- En d’autres termes, le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro dévoile le projet cher à son association de malfaiteurs appelée Confrérie des Renégats et des Criminels (CRC), le parti-État qui étouffe, maltraite et tue les Comoriens depuis le jeudi 26 mai 2016. Ce projet est l’éclatement des Comores. Les Mohéliens ont leur idée et leur projet en la matière, mais n’attendent rien du criminel notoire qu’est le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro, que le Tout-Mohéli attend au virage pour régler quelques vieux comptes.

Le fugitif international et laborantin Hamada Madi Boléro ne perd rien pour attendre. Nous finirons par mettre la main sur sa personne de criminel sans scrupules.

Par ARM

Le copier-coller a définitivement tué la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Lundi 23 novembre 2020.

Powered by WPeMatico