You are here: Home » Actualités » Bonne année 2020 à tous et à toutes!

Bonne année 2020 à tous et à toutes!

Bonne année 2020  à tous et à toutes!
Bonne année 2020  à tous et à toutes!
A l’occasion de cette nouvelle année qui commence, l’équipe de Mbadakome présente à tous ses fidèles lecteurs et lectrices ses vœux de bonne année 2020 . Que cette année soit pour vous  une année pleine de réussite, tant au niveau social et professionnel, et surtout avec beaucoup de santé et de  bonheur.
 
Élections contestées 
En effet 2019 s’en est allée et laissé place à 2020. Mais alors quels sont les événements qui ont marqué 2019 ?A première vue, ce fut une année difficile pour le peuple comorien en raison de la dictature qui s’est abattue sur le pays dès  début 24 mars 2019. En cette date le colonel AZALI Assoumani a opéré un coup d’état constitutionnel par l’organisation d’un scrutin présidentiel illégal et factice. Depuis lors, les libertés publiques et privées, la liberté de la presse et les institutions sont bafouées au quotidien, les assassinats, les complots et l’emprisonnement des leaders politiques sont monnaies courantes.  Puis le 27 mars les Comoriens se sont levés pour dénoncer cette dictature et en réponse le gouvernement a réprimé toutes manifestations dans le sang  et seule la diaspora s’est organisée pour continuer le combat malgré la distance physique. 
 
La Diaspora comorienne se soulève 
Elle a mené plusieurs actions visant à boycotter ce régime dictatorial. La réception d’AZALI à l’Elysée en juillet au cours de laquelle il a signé des accords démantelant l’intégrité territoriale  en échange de 150 millions. La question de Mayotte n’a jamais été un enjeu important qu’en 2019. 
 
Conférence de partenaires des Comores 
Il y a eu aussi la conférence des bailleurs organisée par l’équipe d’AZALI et cela fut un échec cuisant contre la dictature. Seules les 3000 bourses marocaines octroyées par le Maroc lors de cette conférence en échange de cette générosité, les Comores sont devenus le 1er pays à ouvrir un consulat général dans le sahara occidental au grand dame de l’Algèbre, l’ennemi n°1 du Maroc.
 
Cyclone Kenneth a fait des ravages 
L’année 2019 est marquée également par le cyclone Kenneth qui a ravagé le pays, détruit les maisons et les cultures ce qui a provoqué une famine sans précédente dans le pays.

Puis, autre nouveauté, il est apparu dans le paysage politique comorien un homu-politicus , du nom de  Abdallah Agwa. Seul contre le régime, il est capable de lutter contre la dictature jusqu »au bout. Il est devenu le chef de l’opposition, le symbole de la lutte contre la dictature. D’ailleurs, il a appelé récemment le collectif de la diaspora à lui communiquer le nom de celui à qui, il  remettra le pouvoir une fois qu’il aura mis à terre la dictature.  Mais à son grand regret,  Il a trouve que le combat engagé par la diaspora est fondé sur le « blabla »et non sur l’action. Mais surtout, nous avons vu naitre également sur les réseaux sociaux comme facebook une nouvelle génération en communication, dans facebook live, dont la trame principale, le substrat de communication ce sont généralement les insultes et parmi ces nouveaux communiquants, il y a  Abdallah AGWA, Nono, Bendjaye… 

Mbadakome

Powered by Comores infos