You are here: Home » ACCUEIL » Bouni – Seleani : le sang risque de couler à cause d’une vieille affaire de football.

Bouni – Seleani : le sang risque de couler à cause d’une vieille affaire de football.

Deux villages voisins sont au bord du conflit. Les habitants de Bouni n’osent pas circulent sur la route nationale qui traverse Seleani. Un professeur du collège d’origine Bouni a failli être agressé par des jeunes de Sealani parce qu’il a demandé à ce qu’un élève de Sealani se taise. Lorsque des jeunes de Bouni et Sealani se croisent, ils se livrent à des bagarres parfois sanglantes. La cause de toutes ces tensions c’est un match qui date de 3 ans et qui s’est mal terminé. Des supporters et des joueurs ont été grièvement blessés. Depuis, rien ne va entre les deux villages.

La fédération comorienne de football doit rapidement agir pour éviter que les deux villages s’entretuent. Elle doit exiger la discipline des supporters sous peine de voir leurs équipes éliminée des championnats.

La notabilité ainsi que les autorités régionales ne doivent pas fermer les yeux sur cette affaire qui risque de dégénérer du jour lendemain. Ils doivent mettre toute leur énergie pour que les deux villes se réconcilient.

Ne laissons pas nos villes entrées en guerre à cause du football.

Image d’illustration

Powered by WPeMatico