You are here: Home » Actualité » «Cachez ce sein que je ne saurais voir» (Le Tartuffe)

«Cachez ce sein que je ne saurais voir» (Le Tartuffe)

«Cachez ce sein que je ne saurais voir» (Le Tartuffe)

L’exhibitionnisme mammaire d’Ambari Darouèche. Suite

Par ARM

     Vous avez bien vu cette nouvelle photo? Que voyez-vous sur elle? Encore et toujours Ambari Darouèche dite Makapihi, «La Mère qui ne prépare jamais à manger», dans son exhibitionnisme de «Mabélé ya Mboudjou», «Les mamelles de poisson corne». Sa petite robe rouge en décolleté de jeune fille ne cache rien. Naturellement, cette femme a le droit de s’habiller comme elle veut. Elle peut disposer de son corps comme elle veut, mais tout de même! Quelle image croit-elle véhiculer en montrant un spectacle aussi désolant, indécent et malsain aux jeunes filles comoriennes, à qui elle dit quotidiennement qu’elle est «La Mère de la patrie»? C’est exactement dans cette tenue lascive qu’Ambari Darouèche, les seins en l’air, ramassait par terre les dizaines de billets de 10.000 francs que le marié jetait comme des feuilles de manguier lors du très onéreux mariage de Mitsoudjé, au sein de sa propre famille, en août 2017. Or, le Mufti-Cardinal de la famille dictatoriale ne dit rien. Il se tait sur cette impudeur qui choque les Comoriens.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 8 janvier 2019.

Powered by Comores infos