You are here: Home » Actualités » Candidatures de l’opposition : Le msadjanisme( désordre) dans l’union de l’opposition

Candidatures de l’opposition : Le msadjanisme( désordre) dans l’union de l’opposition

 Candidatures de l’opposition : Le msadjanisme( désordre) dans l’union de l’opposition
Hier l’union de l’opposition a tenu sa réunion pour trancher sur les candidatures à présenter aux élections présidentielles anticipées prévues le mois de mars-avril. Au cours de cette rencontre elle s’est montrée incapable à s’organiser pour présenter un seul candidat qui recueillerait l’adhésion de tous ces partis et par conséquent, chaque parti est libre de présenter son candidat ou ses candidats. Parmi eux ces prétendants au tone : Il y a pour le parti JUWA , M. SAMBI ,  le député Ibrahim PAPA , M.M.Soulih alias Mamadou pour l’UDPC, Mouigni BARAKA de RDC, M.M.Wdani de RIFAID, Me Larif du RIDJA, Me Mzimba (candidature indépendante), M.Hamidou Karihila (candidature indépendante), M.Salim SAADI parti ALQAMAR, le député M.Ali Mhadji . Mais combien le pouvoir va-t-il présenter à son tour comme candidats?

Voilà 11 candidatures pour l’opposition de la désunion car on ne peut  parler ici d’union de l’opposition. Toutefois la candidature de SAMBI est possible car selon la nouvelle constitution ce dernier remplit les conditions.

Il reste que le pouvoir est déterminé à appliquer une justice à deux poids –deux mesures. Mais comment cette union espère-telle gagner ce scrutin avec 11 candidatures? Comment pourraient-ils se réunir au deuxième tour, si tous ces partis ne sont pas capables de se décider sur une ou deux candidatures pour leur représenter dès le départ?
En tout cette opposition est mort-née depuis que le député Tocha Djohara est devenu la cible à abattre par le pouvoir ? Sur les 4 députés qui étaient visés par la levée de l’immunité, seul Tocha a vu léver son immunité ce qui montre que le pouvoir a pris conscience que le député d’Itsandra nord était la force de l’opposition ?
Mbadakome

Powered by Comores infos