You are here: Home » Actualités » « Ce qui se passe à Mayotte aujourd’hui n’est autre qu’un signal envoyé au colonel Azali »

« Ce qui se passe à Mayotte aujourd’hui n’est autre qu’un signal envoyé au colonel Azali »

Azali est-il confronté à la réalité du pouvoir?
Certes, les images déplorables montrant des enfants, des femmes en difficultés extrêmes sont violents et regrettables pour un territoire de la république . Mais, Azali ne peut rien faire pour remédier cette situation d’extrême gravité.

Tout d’abord, il vient d’être choisi par les comoriens et la France n’a pas vu de bon œil son élection. Il faut souligner que notre pays connaitra une situation difficile et que ce qui se passe à Mayotte aujourd’hui n’est autre qu’un signal envoyé au colonel Azali.
Ensuite, comme il n’a pas assez de marge de manœuvre pour se faire aimer par la France, il sera obligé de fermer les yeux pour ne pas heurter la sensibilité Française. Donc, il est forte probable que cette politique migratoire est délibérément choisie pour mettre en difficulté le nouveau président. D’ailleurs, Azali n’a jamais été clair sur la question de Mayotte.

image

Enfin, Azali fut président des Comores de 1999 à 2006, grâce à la complicité du gouvernement Jospin. Aujourd’hui, il est désavoué par le gouvernement socialiste. Comme il ne dispose pas d’amarre pour se tenir, car la France les a rompus, il est obligé de rester spectateur face à une catastrophe humanitaire.

Notons, qu’il fut une époque, où le colonel avait demandé de l’aide au colonel KADAFI, ce virage a été vu par la France comme une trahison. Par conséquent, Azali ne devait pas être crédible aux yeux de la France.

Il faut dire que le colonel, est confronté à un dilemme:
Soit, il dénonce les actes inhumains perpétrés par les Mahorais, au risque de froisser la France. Soit, il se tait pour tenter une réconciliation éventuelle avec son pays adoptif.

D’où, la préférence du colonel de fermer sa bouche face à l’inacceptable.

Imany

Powered by Comores infos