You are here: Home » SOCIÉTÉ » Cessons de nous attribuer des titres inappropriés.

Cessons de nous attribuer des titres inappropriés.

Depuis toujours,les comoriens se font un grand plaisir de se faire appeler par des titres tels que Docteurs,P.D.G,D.G,Ingénieurs…Aux Comores,il suffit que tu portes une blouse blanche et on t’appelle Docteur. Chez-nous on dirait même que c’est l’habit qui fait le moine.

djibrileQuelqu’un peut être un mécréant de premier rang,mais lorsque celui-ci met le « DJOUBA » avec un turaban de deux mètres enroulé au niveau de la tête,il sera vite glorifié et se voit attribuer le titre de « OULAMA’A » ,un grand connaisseur de la religion musulmane. Si certains comoriens s’attribuent de faux titres pour la frime, d’autres en font un usage illégal. Dans ce dernier cas,on peut citer les personnes qui détiennent des faux diplômes. Il suffirait d’engager de sérieuses investigations pour démasquer les tricheurs.

dr ikiPour l’anecdote,un de nos anciens hauts responsables politiques se faisait appeler Docteur alors qu’il n’a jamais fait d’études de médecine. Et durant toute sa vie, l’homme en question a su garder son secret. Malheureusement, certains citoyens comoriens quelque soit l’endroit où ils se trouvent , continuent cette pratique illégale.

mouftiUn comorien résidant à Marseille s’est attribué le titre de MUFTI ou MOUFTI. Oui les comoriens de Marseille ont un Mufti. J’avoue que lorsque j’ai entendu cela pour la prmière fois,j’ai cru entendre une blague de mauvais goût. C’est bien vrai, on a un Mufti à Marseille. Ma question à cette nouvelle était mais est-ce que les comoriens qui appellent ce Monsieur MUFTI savent-ils ce qu’un Mufti dans un pays. Pour se faire appeler Mufti , il y a des conditions à remplir.

Qu’est-ce qu’un Mufti dans la réligion musulmane?

Un Mufti ou MOUFTI est un religieux musulman sunnite qui est un interprète de lois musulmanes;il a l’autorité d’émettre des avis juridiques,appelés « Fatwa » Il est connaisseur de la religion musulmane et peut-être consulté par des particuliers comme les organes officiels des oulémas afin de connaître la position exacte à adopter sur des questions d’ordre culturel, juridique ou politique afin d’être en conformité avec la religion musulmane. En général,dans les pays musulmans les muftis sont nommés par le gouvernement.C’est le cas de l’Egypte où le Mufti est nommé par le gouvernement.En Syrie,c’est le président de la République qui nomme le Mufti.Aux Comores,notre actuel Mufti a été nommé par le président.Pour revenir sur le cas du Mufti de la communauté comorienne à Marseille,il ne répond pas à un grand nombre des conditions requises pour être un Mufti.Et par conclusion,il n’est pas un MUFTI. Arrêtons de nous ridiculiser devant toutes les communautés.Etant donné que nous sommes en France,le seul organe qui a l’autorité d’émettre des avis juridiques, FATWAS,est la CFCM(Conseil Français du Culte Musulman).

Said Abdou Mhoussine

Cet article Cessons de nous attribuer des titres inappropriés. est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos