You are here: Home » Actualités » Chamsidine Tourqui veut égorger Laïla Saïd-Hassane

Chamsidine Tourqui veut égorger Laïla Saïd-Hassane

Chamsidine Tourqui veut égorger Laïla Saïd-Hassane

Il croit que la Meck est un héritage qu’il a reçu de son oncle

Par ARM

     Quand j’ai appris que Mme Laïla Saïd-Hassane, née Saïd Djambaé (Photo) avait été admise à un concours pour aller diriger la Meck des Comores, j’ai tout fait pour voir son époux afin de le traiter de «fou»: «Écoute. Ton épouse a l’une des meilleures situations professionnelles comoriennes et franco-comoriennes de France. Nous sommes nombreux à accepter la moitié de son salaire pour faire son travail. Alors, mettez un terme à cette aventure professionnelle sans lendemain aux Comores, où les carrières s’effritent comme des châteaux de cartes. Dès lors, il serait intelligent de ne pas la laisser gâcher une si belle carrière en France. Je suis sensible à l’argument du patriotisme et des bons sentiments nationalistes, mais des fois, on gagne à être réaliste. Empêche-la de partir pour qu’elle consolide les nombreux acquis professionnels qu’elle a en France. Elle va se faire casser les dents aux Comores pour rien. Elle va se faire haïr aux Comores. Arrêtez votre petite folie». Rien n’y a fait. Rien n’y a fait. C’est ainsi que Mme Laïla Saïd-Hassane débarqua à Moroni. Son entrée en service a été préparée par son prédécesseur, Son Altesse Royale et Impériale Chamsidine Tourqui. C’était en l’an de grâce 2013. Sa Hautesse Chamsidine Tourqui partit faire l’aventure. En Afrique continentale. Puis, arriva l’heure du bilan, et Sa Hautesse a dû reconnaître que son équipée africaine est un fiasco monumental et qu’il était temps pour lui de rentrer «à la casa». Et c’est ainsi que Sa Hautesse rentra aux Comores. Et on s’en moque. Un Comorien qui rentre aux Comores…

     Sauf que Sa Hautesse Chamsidine Tourqui croit un peu trop facilement que la Meck est un héritage qu’il a reçu de son oncle maternel. Oui, l’aventurier croit que quand on démissionne de son poste et qu’on passe des années en Afrique, il suffit de revenir un jour et de dire: «Qui va à la chasse perd sa place, mais quand il revient, il dit “ouste”». Oui, après ses chasses au lion en Afrique continentale, Sa Hautesse Chamsidine Tourqui veut récupérer son héritage familial. Les autorités lui ont proposé 30 millions de francs (60.000 euros) pour partir calmement à la retraite. Eh bien, non! Monsieur exige 400 millions de francs comoriens, soit 800.000 euros!

     Et c’est là où la chose commence à devenir intéressante, vraiment intéressante. Pourquoi? Parce qu’un journal de Moroni a commis l’horrible crime contre l’humanité, le génocide consistant à dire que Mme Laïla Saïd-Hassane est une grande professionnelle de la banque et qu’elle a beaucoup fait pour la Meck, où elle a perdu les ¾ des revenus qu’elle gagnait en France. C’est vrai. Elle est une grande professionnelle de la banque. Elle a nettoyé la Meck et l’a innovée de la manière la plus professionnelle qui soit. Elle est même arrivée à créer un système d’octroi de bourses à des élèves venant de milieux sociaux défavorisés. Elle sera bientôt accueillie à Paris pour recevoir un Prix en reconnaissance de ses efforts en la matière. Alors, à peine ce journal de Moroni a-t-il invoqué le professionnalisme de Mme Laïla Saïd-Hassane que ce ministre spécialisé dans les gènes, la génétique et la généalogie et un prétendu «cabinet d’avocats» d’opérette ont proféré des menaces d’interdiction dudit journal. Les Comores du «pouvoiriste» polygame Azali Assoumani Baba viennent de confirmer leur infâme et infamant statut de «Républiquette» bananière de pacotille. En quoi est-ce que ce ministre à la sauce tomate se croit-il compétent sur ce dossier? De quel droit un prétendu «cabinet d’avocats» peut-il s’arroger le droit d’aller menacer de fermeture définitive un journal au prétexte que celui-ci a invoqué le professionnalisme d’une grande professionnelle travaillant dans son domaine de prédilection? Les Comores continuent leur régression.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Vendredi 19 août 2016.

Powered by Comores infos