You are here: Home » POLITIQUE » Chapeau l’artiste

Chapeau l’artiste

Ces dernières semaines, la politique comorienne est en ébullition.
Le chef de l’État en stratège militaire, a mis le conseil constitutionnel sous la coupe de la cour suprême, en vue du referendum.
À titre de rappel les juges de la cour suprême sont tous nommés par le chef de l’État, ce qui n’est pas le cas du conseil constitutionnel.


Ensuite en artiste marionnettiste, il envoie les seconds couteaux pour museler toute opposition. La preuve en est, une convocation non datée de la brigade de recherche de la gendarmerie nationale, l’interdiction de faire des sermons durant ce mois de ramadan qui ne se réfère à aucune loi et enfin la mise en résidence surveillée de Sambi par une simple note du secrétaire général du ministère de l’intérieur.

Ces « faux-pas » commis par des seconds couteaux permettent d’alimenter des discutions certes louables mais loin des préoccupations quotidiennes de la population comorienne.

26 mai 2016-26 mai 2018.

Eh oui, cela fait deux ans que M. Azali Assumani est aux commandes de la destinée de la nation comorienne.
Qu’a-t-il fait réellement pour améliorer la vie quotidienne du peuple comorien et le préparer pour aborder au mieux les défis du futur ?

Personne n’en parle.

Chapeau l’artiste.

Mahamoud Mohamed-toihir

Cet article Chapeau l’artiste est apparu en premier sur VIDÉOS-INFOS-FOUMBOUNI.

Powered by Comores infos